Compañía Colombiana Automotriz

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

La Compañía Colombiana Automotriz était un constructeur-assembleur automobile basé à Bogota en Colombie.

Cette société a été créée au début des années 60 sous le nom de « Lara Leonidas e Hijos » pour l'assemblage de Jeep Willys. En 1968, un accord de licence est signé avec Peugeot qui sera vite abandonné dès 1969.

Avant de s'associer au géant italien Fiat à partir de 1973, la société changea de dénomination et prend sa désignation sociale actuelle. Avec Fiat et sa filiale argentine Fiat Concord, plusieurs véhicules sont assemblés sous licence, notamment la fameuse Fiat 600 dans ses versions argentines puis yougoslaves Zastava 750, Fiat SpA détenant une participation minoritaire dans la société.

Avec la crise économique de l'Amérique du sud au début des années 80, Fiat se concentre sur ses autres filiales d'Amérique du sud, Fiat Concord en Argentine et Fiat Automoveïs au Brésil et cède sa participation au japonais Mazda en décembre 1983. « C.C.A. » commence alors à assembler les modèles japonais. Rapidement Mazda rachète des parts dans C.C.A. et détient désormais 100 % du capital de la société.

C.C.A. a assuré la fabrication locale des Demio / Mazda 2, Mazda3, Mazda B-Series, Mazda6 et Mazda Allegro pour le marché sud-américain.

La production globale de l'année 2007 concerne l'assemblage des modèles Mazda 3, Mazda B-Series, Mazda 6 et Mazda Allegro pour le marché sud-américain, dont son principal acheteur, le Venezuela qui avait importé 12 000 exemplaires durant les neuf premiers mois de l'année, soit plus de 70 % de sa production totale. Mais en octobre 2007, le Venezuela a imposé un quota aux importations ce qui a réduit de 50 % la production de C.C.A. La production 2008 n'a pas dépassé 5 000 exemplaires.

Depuis l'inauguration de l'usine Mazda au Mexique, il y a eu des spéculations sur la fermeture de l'usine d'assemblage en Colombie. La décision tant redoutée de fermeture a été annoncée en début d'année 2014, laissant les 500 salariés sans avenir et mettant fin à la longue histoire industrielle de l'usine. La fermeture de l'usine a été officiellement qualifiée de «pause dans les activités de travail», sans préciser qu'il s'agit bien d'une cessation définitive de l'activité. La date de fermeture effective de l'usine fut le 30 avril 2014.

Liste des véhicules assemblés[modifier | modifier le code]