Commission spéciale sur les droits des enfants et la protection de la jeunesse

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

La Commission spéciale sur les droits des enfants et la protection de la jeunesse, usuellement appelée Commission Laurent d'après le nom de sa présidente[1], est un comité formé par le gouvernement du Québec pour examiner les systèmes de protection de la jeunesse et émettre des recommandations sur les améliorations à leur apporter.

La commission a été mise en place 30 mai 2019, en réaction au décès fortement médiatisé d'une fillette granbyenne de 7 ans, morte un mois plus tôt pour cause de maltraitance[2].

La présidence de la Commission a été confié à Régine Laurent, une figure déjà bien connue au Québec.

La rapport final de la Commission est rendu public le 3 mai 2021.

Références[modifier | modifier le code]