Colette Dondaine

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Colette Dondaine
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Nationalité
Activité

Colette Dondaine, née en 1922 et décédée en 2012, est une linguiste française, spécialisée en langues romanes et dialectologie.

Biographie[modifier | modifier le code]

Originaire d'un village haut-saônois, Colette Dondaine a passé son enfance dans un milieu qui parlait un patois très archaïque.

Elle a fait ses études en doctorat à Strasbourg sous la direction de Pélagie Simon.

Le titre de sa thèse est Les parlers comtois d'oïl. Étude phonétique (Paris 1972)[1].

Colette Dondaine a travaillé comme professeur émérite à l'Université de Bourgogne de Dijon.

Avec son mari, Lucien Dondaine, elle a beaucoup contribué à l'étude de la langue en Franche Comté et écrit plusieurs ouvrages sur le sujet dont l 'Atlas linguistique et un Dictionnaire étymologique du parler du Franche-Comté[2].

Liste d'ouvrages[modifier | modifier le code]

  • Colette Dondaine, Lucien Dondaine, Atlas linguistique et ethnographique de la Franche-Comté, Paris, éd. du C.N.R.S., 1972, 1978,1984, 1991, p. 4 vol. (1616 cartes, dessins de Jean Garneret).
  • Colette Dondaine, Lucien Dondaine, Trésors étymologiques de la Franche-Comté, Strasbourg, éd. de la société de Linguistique romane, (d'après Atlas linguistique et ethnographique de la Franche-Comté).
  • Colette Dondaine, Noëls au patois de Besançon des XVIIe et XVIIIe siècles (Texte imprimé), Thise:SNI Jacques et Demontrond, ; musique modernisée par Andrée Flattot.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Les Parlers comtois d'oïl, Études phonétiques (Colette Dondaine) », sur www.klincksieck.com (consulté le 31 mars 2017)
  2. Bulletin des bibliothèques de France (BBF), 1980, n° 4, p. 193-193. [lire en ligne]. (ISSN 1292-8399).

Liens externes[modifier | modifier le code]