Coleonyx elegans

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant les geckos
Cet article est une ébauche concernant les geckos.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations du projet herpétologie.

Coleonyx elegans
Description de l'image Coleonyx elegans.jpg.
Classification selon ReptileDB
Règne Animalia
Embranchement Chordata
Classe Reptilia
Sous-classe Lepidosauria
Ordre Squamata
Sous-ordre Sauria
Infra-ordre Gekkota
Famille Eublepharidae
Genre Coleonyx

Nom binominal

Coleonyx elegans
Gray, 1845

Synonymes

  • Gymnodactylus scapularis
    Duméril & Duméril, 1851
  • Coleonyx coleonyx Duméril, 1856

Statut de conservation UICN

( LC )
LC  : Préoccupation mineure

Coleonyx elegans est une espèce de geckos de la famille des Eublepharidae[1].

Répartition[modifier | modifier le code]

Cette espèce se rencontre au Salvador, au Guatemala, au Belize et dans le sud du Mexique[1].

Description[modifier | modifier le code]

Coleonyx elegans

C'est un gecko nocturne et terrestre, il présente un aspect relativement trapu, avec une queue plutôt épaisse.

Les femelles sont en général un peu plus petites.

Alimentation[modifier | modifier le code]

C'est une espèce insectivore qui consomme la plupart des insectes et autres arthropodes de taille adaptée.

Liste des sous-espèces[modifier | modifier le code]

Selon Reptarium Reptile Database (7 septembre 2012)[2] :

  • Coleonyx elegans elegans Gray, 1845
  • Coleonyx elegans nemoralis Klauber, 1945

Publications originales[modifier | modifier le code]

  • Gray, 1845 : Description of a new genus of night lizards from Belize. Annals and Magazine of Natural History, ser. 1, vol. 16, p. 162-163 (texte intégral).
  • Klauber, 1945 : The geckos of the genus Coleonyx with descriptions of new subspecies. Transactions of the San Diego Society of Natural History, vol. 10, n. 11, p. 133-216 (texte intégral).

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Kalberlah, 1996 : Haltung und Nachzucht von Coleonyx elegans. Elaphe, vol. 4, n. 1, p. 14-16

Notes et références[modifier | modifier le code]