Coffre mégalithique de Bellevue

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Coffre de Bellevue)
Aller à : navigation, rechercher
Coffre mégalithique de Bellevue
image illustrative de l’article Coffre mégalithique de Bellevue
Vue générale du coffre.
Présentation
Nom local Coffre mégalithique du Château de Bellevue
Type Tombe
Période Néolithique
Faciès culturel Mégalithisme
Visite Libre d'accès
Caractéristiques
Dimensions ~2 × 1 m
Matériaux Calcaire
Inhumations 8 individus
Mobilier hache polie, hache amulette, tessons de poterie
Géographie
Coordonnées 49° 06′ 51″ nord, 2° 16′ 36″ est
Pays Drapeau de la France France
Région Île-de-France
Département Val-d'Oise
Commune Presles

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Coffre mégalithique de Bellevue

Géolocalisation sur la carte : Île-de-France

(Voir situation sur carte : Île-de-France)
Coffre mégalithique de Bellevue

Géolocalisation sur la carte : Val-d'Oise

(Voir situation sur carte : Val-d'Oise)
Coffre mégalithique de Bellevue

Le coffre mégalithique de Bellevue est une petite sépulture mégalithique située à Presles, dans le département du Val-d'Oise en France.

Historique[modifier | modifier le code]

La tombe a été découverte en 1901 dans le parc du château de Bellevue lors des travaux de construction de la route de Presles à Prérolles. Elle a été fouillée par Fouju[1].

Description[modifier | modifier le code]

La sépulture a été construite à 85 m d'altitude. C'est un coffre rectangulaire constitué de quatre dalles en calcaire ne dépassant pas 60 à 80 cm de hauteur pour 25 cm d'épaisseur, délimitant une chambre de 1,75 m de long sur 0,75 m de large. Son grand axe est orienté nord-ouest/sud-est. Le sol est dallé. Le coffre fut découvert sans couverture. L'existence d'une ouverture, qui aurait permis des inhumations successives, n'est pas démontrée bien qu'une cassure dans la dalle nord-ouest pourrait en faire usage[1].

Selon Fouju, les petits blocs de calcaire trouvés autour du coffre sur une aire de forme ovale (4,50 m sur 3 m) correspondraient aux vestiges d'un tumulus[1].

Couche archéologique[modifier | modifier le code]

Le coffre contenait les ossements d'au moins 8 squelettes : 3 femmes, 2 hommes, 3 enfants âgés de 8, 12 et 15 ans environ. Les ossements ont été retrouvés en mauvais état, seul un os long (fémur) a été retrouvé entier, et tous les crânes étaient écrasés. Compte tenu de l'espace disponible (environ 0,75 m3), une inhumation simultanée paraît difficile[1].

Le mobilier connu, conservé jusqu'en 1927 au château de Bellevue mais désormais disparu, était constitué d'une hache polie en silex, d'une hache-amulette en serpentine, d'un morceau de pyrite de fer et d'un tesson de poterie (de couleur brune et de facture grossière) attribué au néolithique retrouvé associé avec des fragments de coquille. D'autres tessons, de type mérovingien, retrouvés sur place attestent d'une violation de la sépulture[1].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c, d et e Peek 1975

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Document utilisé pour la rédaction de l’article : document utilisé comme source pour la rédaction de cet article.

  • John Peek, Inventaire des mégalithes de France, vol. 4 : Région parisienne, Paris, CNRS, , 408 p. (ISBN 2-222-01772-6), p. 147-149. 
  • Philippe Soulier, « Presles, Bellevue (Val-d'Oise) », dans Allées sans retour : allées couvertes et autres monuments funéraires dans la France du Nord-Ouest, Éditions Errance, , 263 p., illustré, p. 198

Articles connexes[modifier | modifier le code]