Coalescence (linguistique)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

En phonétique, la coalescence est un type de modification par lequel deux sons en contact se combinent en un son unique. Elle implique à la fois des processus d'amuïssement et d'assimilation. On parle également de contraction.

Le grec ancien présente de nombreux exemples de contractions de voyelles en hiatus, qui produisent des voyelles longues et des diphtongues.

La coalescence peut également affecter les consonnes. Par exemple, les langues germaniques présentent une tendance à la coalescence du groupe de consonnes [ŋg] en [ŋ] : ainsi en anglais, le mot sing prononcé [sɪŋg] en moyen anglais est devenu [sɪŋ] en anglais moderne par assimilation et amuïssement du [g] final.