Climeworks

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Climeworks AG
logo de Climeworks
Logo de Climeworks

Création
Forme juridique Société
Slogan "Capturing CO2 from air"
Siège social Zurich
Drapeau de Suisse Suisse
Direction Christoph Gebald
Jan Wurzbacher
Actionnaires Investisseurs privés et la Zurich Cantonal Bank
Activité Environnement
Produits Capture du CO2 dans l'air
Effectif 60 personnes
Site web http://www.climeworks.com

Chiffre d'affaires inconnu

Climeworks est une start-up suisse, fondée en 2009, qui cherche à capturer le CO2 de l’air ambiant en le filtrant. Son objectif est de retirer 1 % du dioxyde de carbone émis dans le monde d’ici à 2025.

Description[modifier | modifier le code]

La technologie brevetée de Climeworks permet au travers d'un filtre de bloquer les molécules de CO2 de l’air ambiant et de relâcher de l’air dépourvu de CO2. La structure poreuse employée comme filtre est formée par une toile de nanofibres de cellulose, imprégnée d'une amine, capable de subir un cycle réversible d'absorption et de désorption du CO2[1].

La désorption se fait à 100°C et utilise la chaleur d'un incinérateur voisin. Le CO2 récupéré est fourni par pipeline à la Gebrü der Meier Primanatura AG, une exploitation agricole située à 400 m pour accélérer la croissance de légumes et de salades. Les rejets de CO2 pourraient aussi trouver des débouchés pour la production de boissons gazeuses, la synthèse de carburants, servir pour les énergies renouvelables, dans le secteur des engrais ou la fabrication de plastiques et de polymères[2],[3].

Histoire[modifier | modifier le code]

La société est basée à Zurich-Oerlikon. Climeworks AG a ouvert une filiale en août 2016, Climeworks Deutschland GmbH[4], basée à Dresde.

Climeworks a ouvert plusieurs usines DAC (Direct Air Capture), dont une, en 2017[5],[6],[7], à Hinwil, une commune du canton de Zurich, qui pompe 900 tonnes de CO2 dans l’air par an, soit l’équivalent de l’émission de deux cents voitures[8]. Une petite unité de captage est installée dans la région de Suðurland en Islande.

En octobre 2018, l'entreprise a inauguré un nouveau site de captage du dioxyde de carbone nouvelle génération dans la commune de Troia en Italie[9].

La start-up a réalisé un partenariat avec Audi[10],[11] et a reçu le soutien supplémentaire de la Bundesamt für Energie, l'office fédéral pour l'énergie, qui a permis une commercialisation et une mise à l'échelle accélérées de la technologie. Le projet attire des investisseurs et l'entreprise vient d’annoncer la levée de 30,5 millions[12] de francs suisses, soit environ 27 millions d’euros. Pour atteindre son objectif d’ici 2025, l’entreprise devra construire 250 000 usines.

En décembre 2018, Climeworks conclut un accord de partenariat avec Coca Cola HBC Switzerland, une filiale de Coca Cola HBC, pour gazéifier, avec le CO2 extrait de ses usines DAC, l'eau minérale des montagnes suisses de la marque Valser, qui lui appartient[13],[14].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Brevet EP2717992A1 du 6/6/2011|https://patents.google.com/patent/EP2717992A1/fr
  2. (en) « Climeworks to hold opening ceremony for world’s first commercial DAC plant », sur https://www.gasworld.com,
  3. « Des aspirateurs à CO2 », sur https://www.lexpress.fr,
  4. (en) « Climeworks: Save the planet from climate change », sur https://www.venturelab.ch
  5. (en) « Grand opening of Climeworks commercial DAC plant », sur https://www.gasworld.com,
  6. (en) « Swiss Pickles Set to Benefit From First Carbon Capture Plant », sur https://www.bloomberg.com,
  7. (de) « Zürcher Startup-Unternehmen mit Weltpremiere: CO2 wird aus der Luft gefiltert », sur https://www.nzz.ch,
  8. « Climeworks transforme le CO2 en ressource », sur https://www.livingcircular.veolia.com,
  9. Omaya Lise, « Italie : une centrale recycle le CO2 présent dans l'air », sur https://www.linfodurable.fr,
  10. « Climeworks coopère avec le constructeur automobile Audi », sur https://www.venturelab.ch
  11. « Nouveau projet e-fuel Audi », sur https://www.audisport.ch,
  12. (en) « Climeworks raises funding to commercialise CO2 removal technology », sur https://www.gasworld.com,
  13. (en) Joanna Sampson, « World first: Coca-Cola brand to use DAC technology from Climeworks » [« Première mondiale : La marque Coca-Cola utilise la technologie DAC de Climeworks »], sur Gasworld,
  14. Rachel Richterich, « Climeworks fait pétiller l’eau pour nettoyer l’atmosphère », sur Le Temps - Suisse,

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]