Clarence Edgard-Rosa

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Clarence Edgard-Rosa
Naissance 1989
Nationalité Drapeau de la France française
Profession Journaliste
Médias
Presse écrite Causette
Elle
Marie Claire

Clarence Edgard-Rosa, née en 1988, est une journaliste spécialisée dans les questions féministes.

Biographie[modifier | modifier le code]

Diplômée du CFPJ[1], elle est journaliste de presse écrite. Elle commence sa carrière en 2010 en tant que journaliste indépendante et chroniqueuse sur les droits des femmes et le genre.

En 2014, elle intègre la rédaction du magazine Causette[2]. En parallèle, elle écrit pour d’autres titres, notamment Elle[3].

En 2016, elle écrit l'essai Les Gros Mots, abécédaire joyeusement moderne du féminisme[4],[5],[6] publié aux éditions Hugo&Cie[7], qui définit avec un ton décalé les mots qui font le féminisme contemporain, du vocabulaire grand public à celui d’initiés[8],[9]. La même année, elle participe à l'ouvrage collectif Pornographisme[10], initié par Mickaël Draï, dans lequel elle écrit un segment sur la représentation des femmes dans la pornographie[11].

En 2018, au moment du rachat du magazine Causette par le groupe Hildegarde, elle quitte le titre pour lequel elle travaillait depuis 4 ans.

Elle rejoint le magazine Marie Claire en tant que rédactrice en chef digital[12]. Le groupe entend par cette nomination moderniser la version web de son mensuel, prendre un tournant féministe et développer les nouveaux formats. Elle anime notamment le podcast Effervescences[13], un programmes court intime qui invite des personnalités féminines à laisser s’exprimer leurs cinq sens.

En 2019, elle écrit l’essai Connais-toi toi-même, Guide d’auto-exploration de l’anatomie féminine[14], publié aux éditions La Musardine.

En 2020, elle crée Gaze, "revue célébrant les regards féminins"[15].

Publications[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Clarence Edgard-Rosa ne veut plus que le féminisme soit un gros mot », ChEEk Magazine,‎ (lire en ligne, consulté le 6 novembre 2016)
  2. Carole Boinet, « Tout ce qu'il y a à savoir sur le féminisme est désormais résumé en un abécédaire », sur Les Inrocks, (consulté le 6 novembre 2016)
  3. Hélène Guinhut, « Parlez-vous féministe ? », Elle,‎ (lire en ligne)
  4. « Les Gros Mots, Abécédaire Joyeusement Moderne du Féminisme », sur Hugo&Cie,
  5. « Ça vous choque ? », Le Monde diplomatique,‎ (lire en ligne, consulté le 15 décembre 2016)
  6. « Comment "féminisme" est devenu un gros mot ? », i-D,‎ (lire en ligne, consulté le 15 décembre 2016)
  7. « Hugo doc | Hugo & Cie », sur www.hugoetcie.fr (consulté le 15 décembre 2016)
  8. « Who run the world ? », Libération,‎ (lire en ligne, consulté le 6 novembre 2016)
  9. Carole Boinet, « Tout ce qu'il y a à savoir sur le féminisme est désormais résumé en un abécédaire », sur Les Inrocks, (consulté le 6 novembre 2016)
  10. « Pornographisme – Affiches à caractère typographique », sur www.marquebelge.com (consulté le 6 novembre 2016)
  11. « Pornographisme, affiches à caractère typographique », sur typo-graphe.com (consulté le 6 novembre 2016)
  12. « Presse Edition :: Clarence Edgard-Rosa Rédactrice en Chef Digital de Marie Claire », sur www.presseedition.fr (consulté le 26 mai 2019)
  13. « Marie Claire en effervescence pour les podcasts - Image », sur CB News (consulté le 26 mai 2019)
  14. « Avec son livre, la journaliste Clarence Edgard-Rosa encourage les femmes à explorer elles-mêmes leur sexe », sur cheekmagazine.fr, (consulté le 29 mai 2019)
  15. « Gaze : lancement d’un nouveau magazine féministe », sur CB News (consulté le 9 juillet 2020)

Liens externes[modifier | modifier le code]