Claire Barbillon

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Claire Barbillon
Claire Barbillon.jpg

Claire Barbillon à l'Université de Poitiers en 2015

Biographie
Naissance
Nationalité
Activité
Autres informations
A travaillé pour

Claire Barbillon, née en 1960, est une historienne de l’art. Spécialiste de la sculpture de la seconde moitié du XIXe siècle et d'historiographie, elle commence sa carrière au musée d'Orsay (1985), responsable des publics scolaires et des enseignants puis du secteur des publications, productions audiovisuelles et multimédia. En 1995, elle crée 48-14, La revue du musée d’Orsay [1]. Docteure en histoire de l'art avec une thèse consacrée aux Canons et théories de proportions du corps humain en France (1780-1895) [2], elle devient en 1999 pensionnaire à l'Institut national d'histoire de l'art, maître de conférences à l'université Bordeaux III en 2001, puis directrice des études de l'École du Louvre de 2003 à 2011[3]. Maître de conférences en histoire de l'art contemporain à l'université Paris Ouest Nanterre La Défense (2008-2014), elle est également titulaire de la chaire d’Histoire de l'art au XIXe siècle et au début du XXe siècle à l’Ecole du Louvre, de 2011 à 2014. Son habilitation à diriger des recherches, soutenue en 2012 et publiée en 2014, porte sur Le relief au XIXe siècle, une esthétique de l’ambiguïté.[4]. Cette même année, elle est nommée professeur d'histoire de l'art contemporain à l'Université de Poitiers[5]. Elle y assure la direction du Master Patrimoine, musées et multimédia[6] et dirige et co-dirige quatorze thèses de doctorat. Parallèlement elle a initié la nouvelle classe préparatoire aux concours de restaurateurs du patrimoine à l'École du Louvre[7] et a rejoint l'équipe de recherche de l'établissement comme chercheur associé[8].

Claire Barbillon est membre du Conseil scientifique du musée Rodin (depuis 2013), du Conseil scientifique de l'Institut national d'histoire de l'art (depuis 2015)[9] et du jury des ENS Ulm et Lyon pour les épreuves écrites et orales d’Histoire de l’art (depuis 2015). Vice-présidente de l’Association des Professeurs en Archéologie et Histoire de l’Art des Universités (depuis 2015)[10], elle est membre des comités de rédaction des revues Studiolo, revue d’histoire de l’art de l’Académie de France à Rome-Villa Medici[11],Tecla, revue en ligne du département d’histoire de l’art de l’Université de Palerme[12] et Sculptures, revue publiée par les Presses universitaires de Rouen et du Havre[13]. Membre du comité de direction des éditions Arthena[14], elle co-dirige la publication du Catalogue des sculptures du musée des Beaux-Arts de Lyon à paraître en septembre 2017. Elle est également co-commissaire de l’exposition Bourdelle et l’antique, une passion moderne (Musée Bourdelle, octobre 2017)[15].

Publications[modifier | modifier le code]

Ouvrages
  • Auguste Préault, sculpteur romantique, édition de la correspondance d'Auguste Préault, catalogue de l’exposition, Paris, Gallimard/RMN, 1997[16].
  • Héros et dieux de l’Antiquité, collection des guides iconographiques, Flammarion Paris, 1994, C. Barbillon, F. Lissarrague et I. Aghion, réédité en 1995,1996, 1998, éd. anglaise, 1996, éd. espagnole, 1996, éd. allemande 1999[17].
  • Introduction à la Grammaire des Arts du dessin de Charles Blanc (1867), Éditions de l’ENSBA, collection Beaux-Arts/Histoire dirigée par Alfred Pacquement et Pierre Wat, Paris 2000.
  • Quand Van Gogh dessinait en écrivant, volume de commentaires des Lettres illustrées de Vincent Van Gogh, Paris, Éditions Textuel, 2003[18].
  • Les Canons du corps humain au XIXe siècle. L’Art et la Règle, Paris, Éditions Odile Jacob, 2004[19].
  • À nos grands hommes, la sculpture publique française jusqu’à la Seconde Guerre mondiale, publication électronique sous forme d’un double cédérom. Claire Barbillon, France Debuisson, Chantal Georgel, Catherine Chevillot, Anne Pingeot. Paris, INHA/Musée d’Orsay, 2004.
  • Venise en France, du romantisme au symbolisme, actes des journées d’étude Paris-Venise, École du Louvre et Istituto Vento di Scienze, Lettere ed Arti, codirection scientifique : Claire Barbillon, Gennaro Toscano, Paris. 2006.
  • À quoi sert l’histoire de l’art ?, entretien avec Roland Recht, Paris, Textuel, 2007[20].
  • Die Schule von Beuron und die Nabis : spirituelle Gemeinsamkeiten, theoretische Übereinstimmungen, dans Avangardist Malermönch, Peter Lenz und die Beuroner Kunstschule, catalogue de l’exposition d’Engen, 31 mars-1er juillet 2007, Hildesheim, By Quensen, 2007.
  • L’Histoire de l’histoire de l’art au XIXe siècle, actes de colloque, sous la direction de Roland Recht, Philippe Sénéchal, Claire Barbillon et François-René Martin, la Documentation française, 2008[21].
  • La Mémoire à l’œuvre : les archives d'Antoine Bourdelle, Claire Barbillon, Stéphanie Cantarutti, Frédéric Chappey, Penelope Curtis, Thierry Dufrêne, Juliette Laffon, Éloïse Le Bozec, Colin Lemoine et Antoinette Le Normand-Romain, Paris-Musées/musée Bourdelle/Inha/Éditions des Cendres, 2009[22].
  • Écrire la sculpture : de l'Antiquité à Louise Bourgeois, Claire Barbillon et Sophie Mouquin, éditions Citadelles & Mazenod, 2011[23].
  • Le relief, au croisement des arts du XIXe siècle, Claire Barbillon, Paris, Picard, 2014[4].
  • Comment regarder la sculpture. Mille ans de sculpture occidentale, Hazan, 2017[24].

Décorations[modifier | modifier le code]

Claire Barbillon est chevalier de l'ordre du Mérite[25] et chevalier dans l'Ordre des Arts et des Lettres.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. http://www.revues-litteraires.com/articles.php?lng=fr&pg=184
  2. Barbillon, Claire, « Canons et théories de proportions du corps humain en France (1780-1895) », http://www.theses.fr/,‎ (lire en ligne)
  3. Arrêté du 2 septembre 2004 portant nomination de la directrice des études de l'Ecole du Louvre (lire en ligne)
  4. a et b « http://www.editions-picard.com/ », sur www.editions-picard.com (consulté le 6 mars 2017)
  5. « Claire Barbillon – Laboratoire CRIHAM », sur criham.labo.univ-poitiers.fr (consulté le 6 mars 2017)
  6. http://sha.univ-poitiers.fr/m2patrimoines/formation/presentation-du-master/presentation-du-master/
  7. http://www.prepa-concours-restaurateur.fr/prepaROA_5_EquipeEnseignante.html
  8. « Membres permanents | Ecole du Louvre », sur www.ecoledulouvre.fr (consulté le 6 mars 2017)
  9. INHA, « Le Conseil scientifique », sur www.inha.fr, (consulté le 6 mars 2017)
  10. http://blog.apahau.org/a-propos/bureau/
  11. https://calenda.org/312760?file=1
  12. http://www1.unipa.it/tecla/comitati_autori/profilo_barbillon.php
  13. http://purh.univ-rouen.fr/taxonomy/term/43
  14. http://www.arthena.org/organisation-de-l-association
  15. http://www.bourdelle.paris.fr/fr/exposition/bourdelle-et-lantique-une-passion-moderne
  16. « Auguste Préault, sculpteur romantique - Livres d'Art - GALLIMARD - Site Gallimard », sur www.gallimard.fr (consulté le 6 mars 2017)
  17. HEROS ET DIEUX DE L'ANTIQUITE, guide iconograph... - Irène Aghion, Claire Barbillon, François Lissar... - Flammarion (lire en ligne)
  18. « http://www.editionstextuel.com/index.php?cat=020408&id=177 », sur www.editionstextuel.com (consulté le 6 mars 2017)
  19. « Canons du corps humain dans l'art français du XIXe siècle - Éditions Odile Jacob », sur www.odilejacob.fr (consulté le 6 mars 2017)
  20. « http://www.editionstextuel.com/index.php?cat=020407&id=300 », sur www.editionstextuel.com (consulté le 6 mars 2017)
  21. INHA, « Histoire de l’histoire de l’art en France au XIXe siècle », sur www.inha.fr, (consulté le 6 mars 2017)
  22. INHA, « La Mémoire à l’oeuvre. Les archives d’Antoine Bourdelle », sur www.inha.fr, (consulté le 6 mars 2017)
  23. « Ecrire la sculpture - Citadelles et Mazenod », sur www.citadelles-mazenod.com (consulté le 6 mars 2017)
  24. « Editions Hazan » (consulté le 27 juin 2017)
  25. http://www.france-phaleristique.com/onm_promo_14-11-12.htm