Cistus creticus

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Le ciste de Crète (Cistus creticus) est un arbrisseau aux fleurs roses chiffonnées, haut de 0,5 à 1,5 m, caractéristique du maquis corse. Les autres cistes indigènes de Corse ont des fleurs blanches.

Il est appelé en corse mucchju rossu.

Il possède deux sous-espèces :

  • subsp. corsicus (Loisel.) Greuter & Burdet, le ciste velu de Corse
  • subsp. eriocephalus (Viv.) Greuter & Burdet, le ciste velu

Synonyme : C. villosus auct. cors.

Description[modifier | modifier le code]

Ses jeunes rameaux sont couverts d’une pilosité blanchâtre.

Les feuilles opposées ont des pétioles plus ou moins soudés entre eux. Le limbe réticulé-rugueux est hérissé de poils étoilés.

Les fleurs sont rassemblées dans des cymes ombelliformes de 1 à 8 fleurs. Les 5 pétales roses, chiffonnés forment une corolle de 4-5 cm de diamètre. En Corse la floraison s’étale de mars à juillet.

Le fruit est une capsule velue, à 5 loges.

La sous-espèce eriocephalus (Viv.) Greuter & Burdet, le ciste velu, se caractérise par des rameaux, inflorescences et feuilles moins densément velus, des feuilles à marges moins ondulées que la sous-espèce corsicus (Loisel.) Greuter & Burdet.

Aire de répartition[modifier | modifier le code]

On trouve le ciste de Crète dans le maquis et sur les coteaux secs, dans la région méditerranéenne de l'Europe, de l'Asie et de l'Afrique[1].

En France, on ne le rencontre qu’en Corse où il est très commun dans les cistaies, maquis ouverts, lisières et forêts claires[2]. On le rencontre aussi, dans la garrigue en Provence

Références[modifier | modifier le code]

  1. (fr) Référence Tela Botanica (France métro) : Cistus creticus
  2. Daniel Jeanmonod & Jacques Gamisans, Flora Corsica, Edisud, 2007, (ISBN 978-2-7449-0662-6)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :