Cirrus Vision SF50

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Cirrus Vision SF50
Image illustrative de l'article Cirrus Vision SF50

Constructeur Drapeau : États-Unis Cirrus Design
Équipage 1
Statut En développement
Premier vol 3 juillet 2008
Coût unitaire US$1.96M (2013)[1]
Dimensions
Longueur 9,42 m
Envergure 11,70 m
Hauteur 3,20 m
Masse et capacité d'emport
Passagers 6
Motorisation
Moteurs Williams International FJ33
Performances
Vitesse maximale 556 km/h
Plafond 8500 m

Le Cirrus Vision SF50 est un jet léger en développement chez Cirrus Design.

L'avion a initialement été développé sous le nom de projet "Le Jet", mais Cirrus annonça son nom commercial "Vision SF50", le 9 juillet 2008.

Le prototype fut dévoilé pour la première fois, le 26 juin 2008, et effectua son premier vol, le 3 juillet 2008.

Développement[modifier | modifier le code]

Cirrus Vision SF50

Le Cirrus Vision SF50 n'est pas destiné à rivaliser avec des jets d'affaire légers comme l'Eclipse 500 ou le Cessna Citation Mustang, mais vise plutôt une utilisation personnelle et est comparable en cela avec le D-Jet du constructeur aéronautique autrichien Diamond.

L'avion est équipé du système de parachute CAPS (Cirrus Airframe Parachute System) qui équipe déjà les SR20 et SR22 de l'avionneur, et sa construction fait également largement appel aux matériaux composites.

En décembre 2006 Cirrus a annoncé que son produit sera "le jet le plus apte au vol lent, à basse altitude, et le meilleur marché disponible."[2]

Le Cirrus Vision SF50 sera propulsé par un moteur Williams FJ33-4A-19, produisant 8500 N de poussée et atteindrait 300 nœuds (560 km/h) comme vitesse de croisière maximale. Le SF50 prévoit un emport de sept personnes. Il sera possible de glisser un siège entre la deuxième et troisième rangée, ou de l'enlever entièrement. Le parachute balistique sera placé dans le nez de l'appareil.

Une avionique L-3 SmartDeck a été utilisée pendant la phase de développement du SF50, mais sera remplacée par le système Garmin G1000 pour la version de production. Conséquence de ce changement, la société fournissant le système L-3 SmartDeck a annoncé en juin 2009 qu'ils poursuivraient Cirrus Design en justice[3].

L'appareil est entré en phase finale de certification par les autorités américaines (FAA) en septembre 2015[4].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Glenn Pew, « Cirrus Hiring For Jet Production », AVweb,‎ (lire en ligne)
  2. Aero News Network, « Cirrus Set To Unveil 'The-Jet' Mockup »,‎ (consulté le 4 février 2011)
  3. Russ Niles, « L-3 SmartDeck Chosen for Cirrus Jet Prototype »,‎ (consulté le 28 septembre 2007)
  4. « Cirrus Aircraft | Cirrus Aircraft Vision SF50® Personal Jet Enters Final Stages of Certification », sur cirrusaircraft.com (consulté le 11 janvier 2016)