Cire (oiseau)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Cire.
Le Pigeon biset, Columba livia. La cire est située à la base du bec et de couleur gris clair est bien visible.

La cire (du latin cera : « cire ») ou opercule est un renflement mou, charnu trouvé à la partie supérieure de la base du bec de certains oiseaux. Les faucons, les perroquets, les pigeons, les labbes sont quelques-uns des oiseaux qui ont une cire. La cire joue un rôle en indiquant le stade du cycle de reproduction de certains oiseaux dimorphiques et a également une fonction clé dans la respiration.

Caractéristiques physiques[modifier | modifier le code]

La cire est située dans la partie supérieure du bec et est souvent de texture cireuse. La couleur de la cire varie d'une espèce à une autre et dépend aussi de la saison. Elle contient les narines. Sa forme varie selon les espèces. Chez les faucons, l'ouverture des narines est à peu près de forme circulaire.

Rôle dans la respiration[modifier | modifier le code]

Les narines sont situées dans la cire. Les narines communiquent avec l'intérieur du bec, qui est à son tour relié au système respiratoire. Ainsi, la cire joue un rôle important dans la respiration, et la protection des narines.

Rôle dans l'indication du cycle de reproduction[modifier | modifier le code]

Les perruches ondulées sont dimorphiques au niveau de la cire. Les mâles ont une cire bleu vif à maturité alors que chez les femelles, elle est fauve. La cire des perruches femelles semble également ridée et se développe pendant les périodes de fertilité. Les perruches immatures ont une cire rose pâle, lisse et brillante.