Cimetière marin de Sète

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Cimetière marin de Sète
Cimetière Saint-Charles
Image dans Infobox.
Pays
Département
Commune
Mise en service
vers 1680
Coordonnées
Identifiants
Find a Grave
Géolocalisation sur la carte : Sète
(Voir situation sur carte : Sète)
Point carte.svg
Géolocalisation sur la carte : France
(Voir situation sur carte : France)
Point carte.svg
Géolocalisation sur la carte : Hérault
(Voir situation sur carte : Hérault)
Point carte.svg
Personnalités enterrées

Le cimetière marin de Sète, ou cimetière Saint-Charles, est un cimetière marin, se trouvant dans la ville de Sète, dominant le littoral du golfe du Lion, en Méditerranée.

Historique[modifier | modifier le code]

Le cimetière a été créé vers 1680 afin d'y ensevelir les premiers travailleurs employés à la construction du môle Saint-Louis.

Le cimetière a d'abord porté le nom de Cimetière Saint-Charles et a reçu le nom de Cimetière marin le en référence au poème de l'écrivain, poète et philosophe sétois Paul Valéry, qui y avait été inhumé quelques jours auparavant. Au niveau local, il est appelé « cimetière des riches », en opposition au cimetière Le Py, surnommé « cimetière des pauvres », situé face à l'étang de Thau[1].

Le poème Le Cimetière marin (1920) de Paul Valéry débute par ces vers :

Une vue du cimetière.

Ce toit tranquille, où marchent des colombes,
Entre les pins palpite, entre les tombes ;
Midi le juste y compose de feux
La mer, la mer, toujours recommencée !
Ô récompense après une pensée
Qu’un long regard sur le calme des dieux !

Georges Brassens l'évoque également (« [que] mon cimetière soit plus marin que le sien ») dans sa chanson Supplique pour être enterré à la plage de Sète (1966), il est cependant enterré dans l'autre cimetière de Sète, le cimetière Le Py, auprès des siens, comme il l’a toujours intimement désiré[2].

Inhumés célèbres[modifier | modifier le code]

La tombe de Paul Valéry.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]