Chutes de la Tugela

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Chutes de la Tugela
Tugela falls.jpg
Vue des chutes Tugela.
Autres noms
(en) Tugela Falls
Localisation
Adresse
Localisation
Massif
Aire protégée
Altitude
2,969 mètres
Coordonnées
Caractéristiques
Hauteur totale
948
Sauts
5
Plus grand saut
411
Largeur
15
Hydrographie
Cours d'eau
Bassin versant
Histoire
Identifiant WWD
2Voir et modifier les données sur Wikidata
Géolocalisation sur la carte : KwaZulu-Natal
(Voir situation sur carte : KwaZulu-Natal)
Point carte.svg
Géolocalisation sur la carte : Afrique du Sud
(Voir situation sur carte : Afrique du Sud)
Point carte.svg

Les chutes de la Tugela, en anglais Tugela Falls, parfois orthographié Thukela, sont les plus hautes chutes d'eau d'Afrique et les deuxièmes du monde avec une hauteur totale de 948 mètres[1].

Histoire[modifier | modifier le code]

Les chutes de la Tugela sont protégées par les autorités du pays depuis 1916[2].

En 2016, un groupe de géomètres tchèques mesurent la hauteur des chutes de la Tugela avec une méthode géodésique et affirment que les chutes de la Tugela sont en fait les plus hautes du monde avec 983 mètres de hauteur, soit 4 mètres de plus que le Salto Ángel au Venezuela[3].

Description[modifier | modifier le code]

Les chutes de la Tugela sont situées dans le Drakensberg, en Afrique du Sud. Elles sont alimentées par le fleuve Tugela, qui affiche des risques d'assèchement à différents moments de l'année[4] et qui prend sa source cinq kilomètres en amont, dans le massif de Mont-aux-Sources. Les chutes de la Tugela plongent depuis la spectaculaire falaise de l'Amphithéâtre.

Le nom Tugela signifie "surprise" ou "soudain" en zoulou[1],[2]. Des bergers Basothos fréquentent toujours les alentours des chutes[5].

Les eaux des chutes approvisionnent en aval la ville de Johannesbourg[6].

Incidents[modifier | modifier le code]

En décembre 2014, le corps d'un randonneur est retrouvé dans les falaises des chutes[7]. En septembre 2019, la propriétaire de l'entreprise Tugela Falls tours qui organise des visites des chutes d'eau, Eunice Ngcobo, est assassinée[8].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) Tugela Falls, www.worldwaterfalldatabase.com (consulté le 18 mai 2020)
  2. a et b À la rencontre des chutes de la Tugela en Afrique du Sud, www.wanacorp.fr, 11 décembre 2017 (consulté le 13 mai 2020)
  3. Pierre Meignan, Les chutes d'eau de Tugela sont les plus hautes du monde selon des géomètres tchèques, www.radio.cz, 13 décembre 2016 (consulté le 13 mai 2020)
  4. 27 cascades et chutes d'eau époustouflantes à voir à travers le monde, www.businessinsider.fr, 25 août 2019 (consulté le 13 mai 2020)
  5. Grégory Rohart, Randonnée dans le Drakensberg: Tour de Sentinel Peak, www.i-trekkings.net, 11 octobre 2018 (consulté le 18 mai 2020)
  6. Gwenael Prie, Lionel Goujon, L'eau, source de coopération entre pays, www.liberation.fr, 21 août 2008 (consulté le 18 mai 2020)
  7. (en) Zainul Dawood, Hiker found dead at Tugela Falls, www.iol.co.za, 30 décembre 2014 (consulté le 18 mai 2020)
  8. (en) Claudine Senekal, Nokuthula Khanyile, Mystery surrounds murders, www.news24.com, 18 septembre 2019 (consulté le 18 mai 2020)

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]