China National Petroleum Corporation

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

China National Petroleum Corporation
logo de China National Petroleum Corporation
illustration de China National Petroleum Corporation

Création
Dates clés 2000, introduction en bourse de Petrochina
Forme juridique Entreprise d'ÉtatVoir et modifier les données sur Wikidata
Siège social Pékin
Drapeau de Chine Chine
Direction Zhou Jiping[1]
Directeurs Zhou JipingVoir et modifier les données sur Wikidata
Actionnaires State-owned Assets Supervision and Administration CommissionVoir et modifier les données sur Wikidata
Activité hydrocarbures
Produits PétroleVoir et modifier les données sur Wikidata
Filiales Petrochina
Effectif 1 589 508 ()Voir et modifier les données sur Wikidata
Site web www.cnpc.com.cn

Capitalisation 601 051 millions CNY fin 2019
Chiffre d'affaires 2 891 179 millions CNY en 2018
Résultat net 63 089 millions CNY en 2018[2]

La China National Petroleum Corporation (CNPC) en français : Société nationale du pétrole de Chine (HKSE : 857, SSE : 601857, (chinois simplifié : 中国石油天然气集团公司 ; chinois traditionnel : 中國石油天然氣集團公司 ; pinyin : Zhōngguó shíyóu tiānránqì jítuán gōngsī), est une entreprise pétrolière appartenant à l'État chinois. L'essentiel de ses activités en Chine ont été transférées à une filiale cotée en bourse, Petrochina.

Histoire[modifier | modifier le code]

Historiquement implantée dans le nord et l'ouest du pays, Petrochina dispose des principales réserves pétrolières chinoises. Elle constitue la principale source de revenus pour l'entreprise. Hors de Chine, CNPC est implantée dans une trentaine de pays d'Asie, d'Afrique et d'Amérique. Elle est particulièrement présente au Kazakhstan, où elle a fait en 2005 l'acquisition de la société canadienne PetroKazakhstan pour 4,18 milliards de $ US[3].

En 2010, elle affichait un chiffre d'affaires de 240 192 millions de dollars US, la classant au 6e rang des plus grandes entreprises mondiales classées en fonction de leur chiffre d'affaires. Avec plus d'un million d'employés, elle a longtemps été la compagnie avec le plus grand nombre d'employés au monde. Elle est maintenant la seconde, détrônée par Wal-Mart.

Elle prévoit de construire 540 000 kilomètres de pipelines d'ici 2015.

« L'accord du siècle » signé le entre la compagnie russe, Gazprom, et la China National Petroleum Corporation (CNPC) s'est concrétisé le par l'inauguration du gazoduc Force de Sibérie à Ous Khatyn[4].

En 2020, elle est le second employeur au monde avec 1,34 millions de postes, effectif en baisse depuis 2015[5].

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]


Lien externe[modifier | modifier le code]