Chen Long

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Dans ce nom chinois, le nom de famille, Chen, précède le nom personnel.

Chen Long
諶龍
Image illustrative de l’article Chen Long
Chen Long opposé à Lee Chong Wei lors des Jeux olympiques d'été de 2012

Carrière professionnelle
2007 – aujourd'hui

Pays représenté Drapeau de la République populaire de Chine Chine
Naissance (30 ans)
Shashi, Chine
Taille / poids 187 cm / 79 kg
Prise de raquette Droitier
Gains en tournois 1 095 577 $
Palmarès
En simple
Titres 27
Finales perdues 8
Meilleur classement 1er du au
Médailles olympiques
Simple 1 1
Titres mondiaux
Simple 2 1
Titres par équipe nationale
Thomas Cup 2 1
Sudirman Cup 2

Chen Long (en sinogramme simplifié : 諶龍), né le à Shashi en Chine, est un joueur professionnel de badminton évoluant dans la catégorie « simple messieurs », champion olympique en 2016 et double champion du monde (en 2014 et 2015).

Carrière professionnelle[modifier | modifier le code]

Parcours[modifier | modifier le code]

2007 : la naissance d'un champion[modifier | modifier le code]

En fin d'année 2007, Long se rend avec ses coéquipiers à Waitakere, en Nouvelle-Zélande où ont lieu les championnats du monde junior. Il parvient à s'imposer en quarts de finale face à Park Sung-min puis en demi-finale face au Chinois Gao Huan. Le 4 novembre, il s'impose face au Japonais Kenichi Tago et remporte ainsi ces championnats du monde junior de badminton.

2010 : la conquête d'un premier titre Super Series[modifier | modifier le code]

Pour son premier tournoi officiel de l'année 2010, Long perd en demi-finale de Open de Corée du Sud contre le Danois Peter Gade. La semaine suivante, le Chinois tente d'obtenir son premier titre Super Series lors de l'Open de Malaisie mais est défait au premier tour par Boonsak Ponsana au terme d'un match de trois sets. Au mois de mars, il participe au traditionnel All England Open (Open d'Angleterre) qui se tient à Birmingham et est défait au deuxième tour face au Sud-Coréen Son Wan Ho. La semaine qui suit, Long et ses coéquipiers se rendent à Bâle et participent à L'Open de Suisse où il atteint pour la première fois de sa carrière la finale d'un tournoi classé Super Series en battant cette fois-ci le Danois Peter Gade en demi-finale. Néanmoins, il est défait en finale par son coéquipier Chen Jin au terme d'un match à suspens de trois sets. Le 9 mai, Long et ses coéquipiers chinois se rendent à Kuala Lumpur où se déroule la Thomas Cup et l'Uber Cup. Il remporte son match face au Péruvien Rodrigo Pacheco et assiste le 16 mai à la victoire de son équipe face à l'Indonésie et remporte ainsi sa première Thomas Cup. Début septembre, il réussit à s'imposer au Bitburger Open pour la première fois de sa carrière en battant Hans-Kristian Vittinghus et remporte ainsi son premier titre de la saison. Une semaine plus tard, Long participe aux Masters de Chine mais est défait en finale par son coéquipier chinois Lin Dan. La semaine qui suit, il se rend à l'Open du Japon qui se tient à Tōkyō où il est vaincu pour la seconde fois de la saison par Boonsak Ponsana. Le 5 décembre, en battant Bao Chunlai en finale de l'Open de Chine, il remporte son premier tournoi Super Series. Trois jours plus tard, il participe au dernier tournoi de l'année (Open de Hong Kong) où il s'incline en demi-finale face au talentueux Taufik Hidayat.

2014 : le début d'un règne[modifier | modifier le code]

En 2014, Chen Long devient champion du monde de badminton, puis, notamment à la suite de ses victoires au tournoi du Danemark puis aux Masters Finals, accède le 24 décembre 2014 au rang de numéro un mondial, qu'il n'a plus quitté jusqu'à ce jour[1]. Il remporte ensuite, en 2015, les deux tournois open majeurs (World Superseries Premier) d'Angleterre et de Malaisie, avant de confirmer son statut de numéro un, loin devant ses concurrents (avec plus de 20 000 points d'avance sur son dauphin)[1], en remportant les championnats du monde pour la deuxième année consécutive, qui plus est encore une fois en battant en finale le précédent numéro un mondial, Lee Chong Wei.

Palmarès[modifier | modifier le code]

Jeux Olympiques[modifier | modifier le code]

Année Adversaire Score Résultat
2016 Drapeau : Malaisie Lee Chong Wei 21-18, 21-18 Vainqueur

Championnats du monde[modifier | modifier le code]

Année Adversaire Score Résultat
2018 Drapeau : République populaire de Chine Shi Yuqi 11-21, 17-21 Demi-finaliste
2015 Drapeau : Malaisie Lee Chong Wei 21-14, 21-17 Vainqueur
2014 Drapeau : Malaisie Lee Chong Wei 21-19, 21-19 Vainqueur

Championnats d'Asie[modifier | modifier le code]

Année Adversaire Score Résultat
2017 Drapeau : République populaire de Chine Lin Dan 21-23, 21-11, 21-10 Vainqueur

Tournois BWF[modifier | modifier le code]

Année Tournoi Adversaire en finale Score
2018 Open de France Drapeau : République populaire de Chine Shi Yuqi 21-17, 21-19
2017 Open de Chine Drapeau : Danemark Viktor Axelsen 21-16, 14-21, 21-13
2015 Open du Danemark Drapeau : Indonésie Tommy Sugiarto 21–12, 21–12
2015 Open de Corée du Sud Drapeau : Inde Ajay Jayaram 21–14, 21–13
2015 Open de Taïwan Drapeau : Taipei chinois Chou Tien-chen 15–21, 21–9, 21–6
2015 Open d'Australie Drapeau : Danemark Viktor Axelsen 21–12, 14–21, 21–18
2015 Open de Malaisie Drapeau : République populaire de Chine Lin Dan 20–22, 21–13, 21–11
2015 Open d'Angleterre Drapeau : Danemark Jan Ø. Jørgensen 15–21, 21–17, 21–15
2014 Masters Finals Drapeau : Danemark Hans-Kristian Vittinghus 21–16, 21–10
2014 Open du Danemark Drapeau : Corée du Sud Son Wan-ho 21–19, 24–22
2014 Open de Corée Drapeau : Malaisie Lee Chong Wei 21–14, 21–15
2013 Open de Chine Drapeau : République populaire de Chine Wang Zhengming 19–21, 21–8, 21–14
2013 Open du Danemark Drapeau : Malaisie Lee Chong Wei 24–22, 21–19
2013 Open d'Angleterre Drapeau : Malaisie Lee Chong Wei 21–17, 21–18
2013 Open d'Allemagne Drapeau : Indonésie Tommy Sugiarto 21–17, 21–11
2012 Masters Finals Drapeau : République populaire de Chine Du Pengyu 21–12, 21–13
2012 Open de Hong Kong Drapeau : Malaisie Lee Chong Wei 21–19, 21–17
2012 Open de Chine Drapeau : République populaire de Chine Wang Zhengming 21–19, 21–18
2012 Masters de Chine Drapeau : Hong Kong Hu Yun 21–11, 21–13
2011 Open du Danemark Drapeau : Malaya Lee Chong Wei 21–15, 21–18
2011 Open du Japon Drapeau : Malaya Lee Chong Wei 21–8, 10–21, 21–19
2011 Masters de Chine Drapeau : République populaire de Chine Chen Jin 21–16, 22–20
2011 Open de Thaïlande Drapeau : Corée du Sud Lee Hyun-il 21–8, 21–19
2010 Open de Chine Drapeau : République populaire de Chine Bao Chunlai 9–21, 21–14, 21–16
2010 Bitburger Open Drapeau : Danemark Hans-Kristian Vittinghus 21–3, 12–21, 21–9
2009 Open des Philippines Drapeau : Hong Kong Hu Yun 21–13, 21–6
Tournois junior
2007 Championnats du monde junior Drapeau : Japon Kenichi Tago 21–16, 21–14
2007 Championnats d'Asie junior Drapeau : Malaya Mohd Arif Latif 18–21, 21–18, 22–20
tournois Super Series
tournois Grand Prix Gold et Grand Prix

Titres par équipe nationale[modifier | modifier le code]

Année Tournoi Adversaire en finale Score
2015 Sudirman Cup Drapeau : Japon Japon 3–0
2013 Sudirman Cup Drapeau : Corée du Sud Corée du Sud 3–0
2012 Thomas Cup Drapeau : Corée du Sud Corée du Sud 3–0
2010 Thomas Cup Drapeau : Indonésie Indonésie 3-0

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Fiche de Chen Long sur le site de la fédération mondiale de badminton.

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]