BWF Super Series

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Open de France 2013

Les BWF Super Series constituent un ensemble de tournois de badminton organisés par la Fédération internationale de badminton. Cette compétition a été lancée le 14 décembre 2006 et mise en œuvre en 2007 en vue d'améliorer la qualité et la visibilité de ce sport. Elle se compose de 12 étapes (Opens) organisées dans autant de pays différents.

Depuis 2018, les BWF Super Series ont été remplacés par les BWF World Tour.

C'est en quelque sorte l'équivalent des tournois du Grand Chelem au tennis.

Caractéristiques des saisons 2007 à 2017[modifier | modifier le code]

Prix[modifier | modifier le code]

La dotation minimale globale d'un tournoi Super Series est de 200 000 $.

Celle d'un tournoi Super Series Premier était de 350 000 $. Depuis 2014, ces tournois offrent une dotation d'au moins 500 000 $, avec une augmentation de 50 000 $ chaque année jusqu'en 2017[1].

Le Super Series Masters Finals offre quant à lui une dotation globale d'au moins 500 000 $[2].

Pour un tournoi Super Series, le joueur percevra un gain à partir du moment où il sera sorti de poules. Les gains sont distribués ainsi :

Tour Simple hommes Simple dames Double hommes Double dames Double mixte
Vainqueur 7,5 % 7,5 % 7,9 % 7,9 % 7,9 %
Finaliste 3,8 % 3,8 % 3,8 % 3,8 % 3,8 %
Demi-finaliste 1,45 % 1,45 % 1,4 % 1,4 % 1,4 %
Quart de finaliste 0,6 % 0,6 % 0,725 % 0,725 % 0,725 %
Huitième de finaliste 0,35 % 0,35 % 0,375 % 0,375 % 0,375 %

Points pour le classement mondial[modifier | modifier le code]

Afin d'uniformiser l'ensemble des tournois de badminton, la Fédération internationale de badminton a également mis en place un nouveau classement mondial en 2007. Les points sont calculés sur la base des résultats atteints par un joueur ou une paire, y compris le tour des qualifications. Ce système permet également de déterminer les joueurs qui pourront participer au super Series Masters Finals. Les points sont attribués ainsi[3] :

Tournoi Vainqueur Finaliste 1/2 1/4 1/8e 1/16e 1/32e 1/64e
Super Series Masters Finals 11 000 9 350 7 700 6 050 4 320 2 660 1 060 520
Super Series Premier
Super Series 9 200 7 800 6 420 5 040 3 600 2 220 880 430

Inscriptions[modifier | modifier le code]

Les inscriptions doivent être effectuées 5 semaines avant le début du tournoi. Seuls 32 joueurs ou paires jouent le tour principal. Parmi ces 32 joueurs ou paires, seuls 8 sont tirés au sort à chaque tournoi. Chaque événement a 28 joueurs ou paires parmi les mieux classés au classement mondial, et 4 qualifiés.

Chaque tournoi Super Series se déroule en 6 jours, avec le tour principal en 5 jours[4].

Obligations des joueurs[modifier | modifier le code]

Depuis 2011, les 10 premiers joueurs ou paires dans chaque discipline au classement mondial doivent participer à tous les Super Series Premier et à un minimum de 4 tournois Super Series par année civile complète. Les joueurs qui se qualifient pour les Super Masters Series Finals sont tenus d'y participer. Ceux qui déclarent forfait sans justification médicale ou qui n'ont pas de motif sérieux pour ne pas jouer encourent une amende[5],[6].

Arbitres[modifier | modifier le code]

En 2007, l'organisateur pouvait nommer des arbitres locaux. Face au tollé que cela a engendré de la part de plusieurs joueurs[7], la désignation des officiels a changé. Depuis 2008, chacun des tournois Super Series doit présenter 8 arbitres internationaux certifiés et accrédités[8]. Les règlements actuels stipulent qu'au moins 6 arbitres doivent faire partie d'autres pays que celui organisateur de l’événement, qu'au moins 4 doivent être des arbitres BWF et 2 des arbitres continentaux certifiés.

Super Series et Super Series Premier[modifier | modifier le code]

Pays qui accueillent des tournois
  • Super Series Premier
  • Super Series
  • Arrêté

Tous les 3 ans, le Conseil de la Fédération internationale de badminton examine les demandes des pays qui souhaitent accueillir un tournoi Super Series Premier ou Super Series.

Par le passé, 14 tournois avaient lieu dans 13 pays différents, la Chine étant le seul pays à avoir accueilli 2 tournois par saison, entre 2007 et 2013. Depuis 2014, la Confédération de badminton d'Océanie accueille un tournoi Super Series.

Tournoi Année
2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013 2014 2015 2016 2017
Drapeau : Angleterre Open d'Angleterre
Drapeau : Australie Open d'Australie
Drapeau : République populaire de Chine Masters de Chine Grand Prix Gold
Drapeau : République populaire de Chine Open de Chine
Drapeau : Danemark Open du Danemark
Drapeau : France Open de France
Drapeau : Hong Kong Open de Hong Kong
Drapeau : Inde Open d'Inde
Drapeau : Indonésie Open d'Indonésie
Drapeau : Japon Open du Japon
Drapeau : Corée du Sud Open de Corée du Sud
Drapeau : Malaisie Open de Malaisie
Drapeau : Singapour Open de Singapour
Drapeau : Suisse Open de Suisse Grand Prix Gold
  • Super Series
  • Super Series Premier

Super Series Masters Finals[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Masters Finals (badminton).

Le Masters Finals est un tournoi annuel qui se déroule en fin de saison, à la fin du circuit Super Series et Super Series Premier. La dotation de ce tournoi est d'au moins 500 000 $.

Pour être sélectionné, il faut faire partie des 8 meilleur(e)s joueur(euse)s / paires au classement de la BWF. Il ne peut pas y avoir plus de 2 joueurs / paires d'un même pays. Si des joueurs / paires sont à égalité de points, la sélection est opérée en choisissant ceux qui ont participé au plus grand nombre de tournois Super Series et, s'il y a encore égalité, ceux ayant collecté le plus de points dans les tournois Super Series à partir du 1er juillet.

Caractéristiques à partir de la saison 2018[modifier | modifier le code]

A compter de la saison 2018, la structure des tournois de la BWF est profondément restructurée[9]. Désormais, ce seront pas moins de 27 tournois qui prendront le nom de Superseries (BWF World Tour), englobant de ce fait une bonne partie des anciens tournois Grand Prix Gold. Le nouveau découpage du circuit est le suivant :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Gerald Jew, « BWF announces 2014-2017 Superseries hosts and other changes », Badzine.net,‎ (lire en ligne)
  2. « General Competition Regulations », Badminton World Federation, Bwfbadminton.org (consulté le 29 septembre 2013)
  3. (en) « Appendix 6 – World Ranking System » [PDF], sur bwfcorporate.com/regulations, Badminton World Federation (consulté le 25 mars 2017)
  4. « Super Series Schedule », Badminton World Federation, Bwfbadminton.org (consulté le 29 septembre 2013)
  5. « Player Commitment Regulations », Badminton World Federation,‎ (lire en ligne)
  6. « BWF: Premier Super Series mandatory for top shuttlers », The Star,‎ (lire en ligne)
  7. K.M. Boopathy, « Neutral umpires for fairplay », News Straits Times,‎ (lire en ligne)
  8. (en)Article relatif à la désignation des arbitres pour les BWF Super Series
  9. (en) « 2018-2021 – Big bucks, new structure », sur badzine.net (consulté le 1er mai 2017)