Cheikh Sidy Mokhtar Mbacké

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cheikh Sidy Mokhtar Mbacké
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Cheikh Sidy Mokhtar Mbacké en 2017
Biographie
Naissance
Décès
Activité
Chef religieuxVoir et modifier les données sur Wikidata

Sidy Mokhtar Mbacké, né le [1] à Mbacké Kadior au Sénégal et mort dans la nuit du 9 au à Touba dans le même pays[2], est un chef religieux sénégalais. Il est calife des Mourides à partir du 1er juillet 2010[3].

Biographie[modifier | modifier le code]

Sidy Mokhtar Mbacké est le fils de Mouhamadou Lamine Bara Mbacké (fils d'Ahmadou Bamba, fondateur du mouridisme). Dès son jeune âge, il poursuit ses études coraniques chez Serigne Dame Diop disciple de son père et les achèvera chez Serigne Mouhamadou Lamine Diop Dagana. Il a subi une formation complète sur le mysticisme auprès de son père ; ce qui lui a permis de mener beaucoup d’activités, tel que l’élevage, l’agriculture, l’éducation spirituelle sur la méthode et l’enseignement de Cheikh Ahmadou Bamba. Il était réputé d'être un grand soufi, un partisan d'un islam rigoriste.[4]. Cheikh Sidy Mokhtar Mbacké succède à Serigne Bara Mbacké Falilou le 1 juillet 2010 à la tête de la confrérie mouride comme 7ème Khalife de Serigne Touba. Il s'activa pendant toute sa vie à réaliser des édifices pour la confrérie dont on peut citer la construction de la grande mosquée mouride de Dakar Massalikoul Jinan avec un coût de plus de 30 milliards, l'embelissement de la grande mosquée de Touba avec la construction de 2 minarets avec un coût de 5 milliards et une contribution d'un milliard pour lutter contre les inondations à Touba. [5]. Cheikh Sidy Moukhtar Mbacké a été unanimement reconnu de tous comme un artisan inlassable pour l’unité de la Ummah. Il s'est activé durant toute sa vie à l'unité des confréries au Sénégal Cheikh Sidy Mokhtar décède le 10 Janvier 2018 après quelques mois de retraite retraite spirituelle. Il est inhumé auprès de sa résidence à Gouye Mbind à Touba. Son cousin Cheikh Mountakha Mbacké fils de son oncle Serigne Bassirou Mbacké lui succède.

Références[modifier | modifier le code]

  1. http://www.sudonline.sn/portrait-d-un-guide-implique_a_36966.html
  2. « Décès du khalife général des mourides, Serigne Sidy Moukhtar Mbacké », sur Ndarinfo.com, (consulté le 9 janvier 2018)
  3. « Décès de Cheikh Mouhamadou Lamine Bara Mbacké », Agence de presse sénégalaise,‎ (lire en ligne)
  4. [1]
  5. [2]

Lien externe[modifier | modifier le code]