Chawki Mejri

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Chawki El Mejri)
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Mejri.
Chawki El Mejri
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 57 ans)
Le CaireVoir et modifier les données sur Wikidata
Nom dans la langue maternelle
شوقي الماجريVoir et modifier les données sur Wikidata
Nom de naissance
شوقي بن عمَّار الحاج مُبارك الماجريVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Activité
Conjoint
Saba Moubarak (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
Distinctions
International Emmy Awards
Ordre national du Mérite (d)Voir et modifier les données sur Wikidata

Chawki Mejri (arabe : شوقي الماجري), né le à Tunis et mort le au Caire, est un réalisateur tunisien.

Biographie[modifier | modifier le code]

Ancien élève du collège Sadiki, il est titulaire d'une maîtrise en cinématographie de l'École nationale de cinéma de Łódź (1994)[1].

L'essentiel de sa carrière est effectuée en Syrie puis en Égypte, où il se fait connaître pour ses téléfilms dramatiques et ses courts métrages[1]. Il réalise par ailleurs un long métrage, sorti en 2012, sur la cause palestinienne au travers de l'histoire d'une famille[1].

Il meurt le 10 octobre 2019 dans un hôpital du Caire suite à une crise cardiaque[2],[3].

Réalisations[modifier | modifier le code]

Basé en Syrie, El Mejri réalise plusieurs téléfilms dont :

  • Tawq (توق) ;
  • Daqiqt Samt (دقيقة صمت) ;
  • Mamlakat al naml (مملكة النمل) ;
  • Napoléon wal Mahroussa (نابليون و المحروسة) ;
  • Tej min chouk (تاج من شوك) ;
  • Ikwatou El Tourab (إخوة التراب) ;
  • El Arwahou El Mouhajira (الأرواح المهاجرة) ;
  • Omar El Khayam (عمر الخيّام) ;
  • Tarik El Waer (الطريق الوعر) ;
  • Abnaou Errachid (أبناء الرشيد: الأمين والمأمون) ;
  • Al-Mansur (أبو جعفر المنصور) ;
  • El Ijtiyah (الاجتياح) ;
  • Asmahane (أسمهان) ;
  • Houdou Nessbi (هدوء نسبي).

Il réalise également plusieurs courts métrages dont :

  • La Poste
  • The Smell of Islam
  • Clé de sol

Distinctions[modifier | modifier le code]

Vie privée[modifier | modifier le code]

Il est marié, avant de divorcer, avec l'actrice jordanienne Saba Moubarak (en), avec laquelle il a un fils[7].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b et c « Le cinéaste tunisien Chawki Mejri s'est éteint à l'âge de 58 ans », sur kapitalis.com, (consulté le 10 octobre 2019).
  2. « Décès du grand réalisateur de télévision tunisien, Chawki Majri », sur leaders.com.tn, (consulté le 10 octobre 2919).
  3. « La réalisateur Chawki Mejri n'est plus », sur webdo.tn, (consulté le 10 octobre 2019).
  4. « Le grand réalisateur tunisien Chawki Mejri décède à l'âge de 58 ans », sur realites.com.tn, (consulté le 10 octobre 2019).
  5. « Chawki Mejri, le réalisateur tunisien lauréat du prix Adonia n'est plus », sur leconomistemaghrebin.com, (consulté le 10 octobre 2019).
  6. « Décrets et arrêtés », Journal officiel de la République tunisienne, no 94,‎ , p. 3389 (ISSN 0330-7921, lire en ligne [PDF], consulté le 25 février 2019).
  7. « Décès de Chawki Mejri : Saba Mubarak est en deuil », sur directinfo.webmanagercenter.com, (consulté le 10 octobre 2019).

Liens externes[modifier | modifier le code]