Chastelet

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour l’article homonyme, voir Nicolas Chastelet
image illustrant l’ordre du Temple
Cet article est une ébauche concernant l’ordre du Temple.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Forteresse de Chastelet
Image illustrative de l'article Chastelet
Fin construction 1178
Coordonnées 33° 00′ 16″ nord, 35° 37′ 40″ est
Pays Drapeau d’Israël Israël

Géolocalisation sur la carte : Israël

(Voir situation sur carte : Israël)
Forteresse de Chastelet

Le Chastelet[1] du Gué de Jacob est appelé aussi Bayt al-Ahzan[2] ou Metzad Ateret[3].

Description[modifier | modifier le code]

Forteresse de Terre Sainte construite par l'ordre du Temple en 1178 au Gué-Jacob sur le Jourdain, lieu de passage des pèlerins. Alors qu'elle était en chantier, elle fut entièrement démolie sur les ordres de Saladin en 1179.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Un châtelet (chastelet) sert à protéger un poste, un défilé, un pont mais il ne possède pas, comme le château, des bâtiments d'habitation et de plaisance ; le châtelet n'est pas une résidence seigneuriale. C'est donc sa destination secondaire, et non son importance, qui en fait un diminutif du château (c.f. Eugène Viollet-le-Duc, Dictionnaire raisonné de l’architecture française du XIe au XVIe siècle, , « Châtelet ».)
  2. Bayt al-Ahzan, en arabe : bayt al-ʾaḥzān, بيت الاحزان, « maison de la tristesse »
  3. Metsad `Ateret, en hébreu : מצד עתרת

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]