Chastelet

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Forteresse de Chastelet
Image illustrative de l'article Chastelet
Fin construction 1178
Coordonnées 33° 00′ 16″ N 35° 37′ 40″ E / 33.004448, 35.62783633° 00′ 16″ Nord 35° 37′ 40″ Est / 33.004448, 35.627836  
Pays Drapeau d’Israël Israël

Géolocalisation sur la carte : Israël

(Voir situation sur carte : Israël)
Forteresse de Chastelet

Le Chastelet[1] du Gué de Jacob est appelé aussi Bayt al-Ahzan[2] ou Metzad Ateret[3].

Description[modifier | modifier le code]

Forteresse de Terre Sainte construite par l'ordre du Temple en 1178 au Gué-Jacob sur le Jourdain, lieu de passage des pèlerins. Alors qu'elle était en chantier, elle fut entièrement démolie sur les ordres de Saladin en 1179.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Un châtelet (chastelet) sert à protéger un poste, un défilé, un pont mais il ne possède pas, comme le château, des bâtiments d'habitation et de plaisance ; le châtelet n'est pas une résidence seigneuriale. C'est donc sa destination secondaire, et non son importance, qui en fait un diminutif du château (c.f. Eugène Viollet-le-Duc, Dictionnaire raisonné de l’architecture française du XIe au XVIe siècle,‎ 1856, « Châtelet ».)
  2. Bayt al-Ahzan, en arabe : bayt al-ʾaḥzān, بيت الاحزان, « maison de la tristesse »
  3. Metsad `Ateret, en hébreu : מצד עתרת

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]