Bataille du gué de Jacob (1157)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ne doit pas être confondu avec Bataille du gué de Jacob (1179).
La forteresse construite au Gué de Jacob en 1179 et le site de la bataille de 1157.

La bataille du gué de Jacob ou bataille du lac Méron a lieu le . Elle voit la défaite de 80 Templiers dont le grand-maître Bertrand de Blanquefort est fait prisonnier par Nur ad-Din.

Historique[modifier | modifier le code]

Baudouin III de Jérusalem, qui vient de lever le siège de Panéas, rentre à Jérusalem. Arrivé sur les bords du Jourdain au lieu-dit le Gué de Jacob il tombe sur une embuscade tendue par l'émir de Damas Nur ad-Din. Le roi de Jérusalem parvient à s'échapper de justesse et à se réfugier seul dans la forteresse de Safed, mais son escorte de Templiers est faite prisonnière. Bertrand de Blanquefort est libéré avec plus de 10 000 captifs en , par une coalition marchant sur Alep, dirigée par Manuel Ier Comnène l'empereur byzantin, Baudouin III de Jérusalem et Renaud de Châtillon, prince d'Antioche.

Liens externes[modifier | modifier le code]