Charles Ragiot

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Charles Ragiot est né à Montreuil-sous-Bois le et décède le à Cannes.

Après des études à la faculté des sciences de Paris, il est incorporé en août 1916 à la 22e section d'infirmiers militaires.

Démobilisé en septembre 1919, il intègre l'école de santé navale de Bordeaux où il présente sa thèse de doctorat en 1922[1].

Il séjourne en Indochine à partir d'août 1925 en tant que médecin et chercheur. Il rentre en relation avec le Docteur Albert Sallet qui officie à Hué[2]. Il est aussi photographe amateur[3].

Cadre de l’Assistance médicale de l’Indochine à l’hôpital de Cholon, ses recherches sur les maladies tropicales sont publiées dans le Bulletin de la Société de Pathologie exotique[4].

Il fait partie de la Mission hydrographique de la Marine en Indochine (1925-1927). Il est mobilisé en 1939, d'abord à Saïgon puis à Haïphong.

En 1942, il est nommé professeur à l’école d’infirmiers du Pavillon Pasteur de l’hôpital Lalung Bonnaire à Cholon.

Rapatrié en 1946 avec son épouse et leur fils, il doit abandonner la recherche et s’installe comme praticien de « médecine générale et tropicale » à Cannes[5].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]