Charles Monro

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Charles Monro
Image illustrative de l'article Charles Monro

Naissance 15 juin 1860
en mer à bord de la Maid of Judah
Décès 7 décembre 1929
Westminster
Origine Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
Arme Infanterie
Grade Général
Années de service 1870 – 1920
Conflits Seconde Guerre des Boers
Première Guerre mondiale
Troisième guerre Afghane
Commandement Armée britannique des Indes
Armée britannique de Salonique
1er Armée britannique
deuxième division londonienne
13e brigade d'infanterie
Faits d'armes Bataille d'Ypres
Distinctions Order of the Bath UK ribbon.png Grand-Croix de l'Ordre du Bain
Ord.St.Michele-Giorgio.png Grand-Croix de l'Ordre de Saint-Michel et Saint-George
ImperialOrderCrownIndiaRibbon.gif Grand Commandeur de l'Ordre de l'Étoile d'Inde
Autres fonctions Gouverneur de Gibraltar

Charles Carmichael Monro, né le 15 juin 1860 et décédé le 7 décembre 1929, 1er baronnet de Bearcrofts, fut un général britannique de la Première Guerre mondiale. Il fut gouverneur de Gibraltar de 1920 à 1929.

Biographie[modifier | modifier le code]

Premières années[modifier | modifier le code]

Charles Monro fait ses études à Sherborne School puis à l'Académie royale militaire de Sandhurst. Le 13 août 1879, il est nommé sous-lieutenant au 2e régiment à pied[1]. Il est promu lieutenant le 15 mai 1881[2] et capitaine le 24 juillet 1889[3]. Il est ensuite nommé major le 23 février 1898[4]. Charles Monro participe à la Seconde Guerre des Boers, il est successivement major de brigade (en), puis adjudant-général adjoint à l'état-major le 15 avril 1899[5], il combat à la Bataille de Paardeberg en 1900. Monro est promu lieutenant-colonel à titre temporaire en 1900 et obtient son brevet de lieutenant-colonel le 29 novembre 1900[6]. Le 28 mars 1903, il est définitivement promu lieutenant-colonel[7] et prend la direction de l'école de tir (en)[8]. Monro est colonel en 1906 et commande la 13e brigade d'infanterie (en) le 12 mai 1907 comme brigadier-général à titre temporaire[9]. Il est promu major-général le 31 octobre 1910[10], il commande à partir du 31 mars 1912 la seconde division d'infanterie londonienne (en)[11].

Première Guerre mondiale[modifier | modifier le code]

Au déclenchement de la Première Guerre mondiale, Monro est à la tête de la 2e division d'infanterie[12]. Après la retraite des troupes britanniques et les combats sur la Marne. Les troupes britanniques sont engagées dans la course à la mer. Monro à la tête de la 2e division d'infanterie prend une part déterminante dans la bataille d'Ypres. Le 27 décembre 1914, Monro est promu au commandement du 1er corps britannique avec le grade de lieutenant-général à titre temporaire[13]. À partir du 15 juillet 1915, il est nommé commandant de la 3e armée britannique avec le grade de général à titre temporaire[14]. Il est promu lieutenant-général le 28 octobre 1915[15]. Monro est transféré au cours du mois d'octobre en Méditerranée en remplacement du général Ian Hamilton limogé. À la tête du corps expéditionnaire en Méditerranée à Gallipoli, il est chargé d'organiser l'évacuation des troupes après la bataille des Dardanelles et leur débarquement vers Salonique.

En 1916, Monro est de retour sur le front de l'ouest en France, il est nommé commandant de la 1re armée britannique puis rapidement il est envoyé en Inde pour devenir commandement de l'armée des Indes. Monro a en charge le front mésopotamien. Avant son départ, le général Robertson lui transmet l'instruction « de faire le spectacle » sur le front mésopotamien sans s'engager dans la prise de Bagdad. Cette instruction est finalement annulée par Curzon et Chamberlain, tous deux membres du Comité de Guerre. En se rendant en Inde, Monro inspecte les troupes du général Maude et après l'accord du Comité de Guerre autorise l'attaque sur Bagdad à partir du 18 septembre 1916. Le 1er octobre 1916, il reçoit le titre de général pour ses états de service[16].

Après Guerre[modifier | modifier le code]

Monro est anobli en mai 1921 et devient baronnet de Bearcrofts dans le comté de Stirling[17]. Il est nommé gouverneur de Gibraltar de 1923 à 1928. Il meurt le 17 décembre 1929, il est enterré au Cimetière de Brompton (en), son titre de noblesse disparait à sa mort.

Décorations[modifier | modifier le code]

compagnon : 1906[19]
chevalier : 18 février 1915[20]
chevalier grand-croix : 1er janvier 1919[21]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « London Gazette », 24751,‎ (consulté le 26 novembre 2015), p. 4900
  2. « London Gazette », 25007,‎ (consulté le 26 novembre 2015), p. 4347
  3. « London Gazette », 25970,‎ (consulté le 26 novembre 2015), p. 4787
  4. « London Gazette », 26941,‎ (consulté le 26 novembre 2015), p. 1118
  5. « London Gazette », 27074,‎ (consulté le 27 novembre 2015), p. 2629
  6. « London Gazette », 27306,‎ (consulté le 27 novembre 2015), p. 2705
  7. « London Gazette », 27551,‎ (consulté le 29 novembre 2015), p. 2987
  8. « London Gazette », 27546,‎ (consulté le 29 novembre 2015), p. 2618
  9. « London Gazette », 28024,‎ (consulté le 29 novembre 2015), p. 3593
  10. « London Gazette », 28433,‎ (consulté le 29 novembre 2015), p. 7908
  11. « London Gazette », 28600,‎ (consulté le 29 novembre 2015), p. 2792
  12. « London Gazette », 28921,‎ (consulté le 1er décembre 2015), p. 7787
  13. « London Gazette », 29048,‎ (consulté le 1er décembre 2015), p. 785
  14. « London Gazette », 29267,‎ (consulté le 1er décembre 2015), p. 8247
  15. « London Gazette », 29341,‎ (consulté le 1er décembre 2015), p. 10615
  16. « London Gazette », 30129,‎ (consulté le 1er décembre 2015), p. 5850
  17. « London Gazette », 32323,‎ (consulté le 1er décembre 2015), p. 3846
  18. « London Gazette », 29507,‎ (consulté le 1er décembre 2015), p. 2872
  19. « London Gazette », 27926,‎ (consulté le 1er décembre 2015), p. 4460
  20. « London Gazette », 29074,‎ (consulté le 1er décembre 2015), p. 1686
  21. « London Gazette », 31097,‎ (consulté le 1er décembre 2015), p. 81
  22. « London Gazette », 31379,‎ (consulté le 1er décembre 2015), p. 7046
  23. « London Gazette », 29290,‎ (consulté le 1er décembre 2015), p. 8986
  24. « London Gazette », 31345,‎ (consulté le 1er décembre 2015), p. 6208

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :