Charles Jencks

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Charles Jencks
Image dans Infobox.
Portrait de Charles Jencks.
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 80 ans)
LondresVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Activités
Conjoints
Maggie Keswick Jencks (en)
Louisa Caroline Mary Farrell (d) (depuis )Voir et modifier les données sur Wikidata
Enfants
Cosmo Jencks (d)
John Keswick Jencks (d)
Justin Jencks (d)
Lily Clare Jencks (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Œuvres principales
Crawick Multiverse (d)Voir et modifier les données sur Wikidata

Charles Jencks, né le à Baltimore et mort le à Londres[1], est un architecte et historien américain de l'architecture.

Avec la parution en 1977 de The Language of Postmodern Architecture, il est un des promoteurs du postmodernisme qui s'est développé dans le sillage de l'essai fondateur de Robert Venturi Complexity and contradiction in architecture (1966). Une partie importante de son œuvre porte également sur l'architecture paysagère dont une grande partie a été réalisée en Écosse près de Glasgow[2].

Biographie[modifier | modifier le code]

Landform au Scottish National Gallery of Modern Art.

Né à Baltimore (Maryland) le 21 juin 1939, Charles Alexander Jencks était le fils du compositeur Gardner Platt Jencks et de Ruth DeWitt Pearl. Jencks fréquente la Brooks School à North Andover, dans le Massachusetts, où il obtient un baccalauréat en littérature anglaise de l'Université Harvard en 1961 et une maîtrise en architecture de la Graduate School of Design de Harvard en 1965. En 1965, Jencks déménage des États-Unis vers le Royaume-Uni. Royaume où il a des maisons en Écosse et à Londres. En 1970, Charles Jencks obtint un doctorat en histoire de l'architecture auprès du moderniste radical Reyner Banham à l'University College de Londres. Cette thèse fut la source de son ouvrage Modern Movements in Architecture (1973), qui critiquait la suppression de certaines variations modernistes.

Il décède le 13 octobre 2019.

Famille[modifier | modifier le code]

Charles Jencks a épousé Pamela Balding en 1961 (fin du mariage en juillet 1973) ; avec qui il a deux fils : l'un travaille comme architecte paysagiste à Shanghai, tandis que l'autre travaille pour Jardines au Vietnam. Marié d'autre part à Maggie Keswick avec qui il a deux enfants : John Jencks, un réalisateur basé à Londres, marié à Amy Agnew, et Lily Clare Jencks, qui en 2014 a épousé Roger Keeling. Charles Jencks a épousé Louisa Lane Fox comme troisième épouse en 2006 et est donc le beau-père de son fils Henry Lane Fox et de sa fille Martha Lane Fox.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Charles Jencks, co-founder of Maggie's cancer charity, dies age 80 », sur www.scotsman.com, (consulté le )
  2. A+, no 146, juin-juillet 1997

Annexes[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :