Gaspard II de Clermont-Tonnerre

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Gaspard II de Clermont-Tonnerre
Gaspard II de Clermont-Tonnerre

Surnom marquis d'Épinac[1]
Naissance
Paris
Décès
Lyon
Origine Français
Allégeance Drapeau du royaume de France Royaume de France
Arme Cavalerie
Grade Maréchal de camp des armées du Roi en service étranger
Commandement Régiment de Royal-Guyenne (1780)[2]
Distinctions Ordre royal et militaire de Saint-Louis (1748)
Autres fonctions Gouverneur de Belfort(1768)
Famille Famille de Clermont-Tonnerre

Charles Gaspard de Clermont-Tonnerre (né à Paris le - exécuté à Lyon le ), marquis de Clermont-Tonnerre, était le fils aîné de Jules Charles Henri de Clermont-Tonnerre, deuxième duc de Clermont-Tonnerre, Lieutenant général des armées du roi et commandant en chef dans la province de Dauphiné.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il a été capitaine au Régiment du Roi-Cavalerie[3], puis commandant du Régiment de Royal-Guyenne en 1780. Général de l'armée lyonnaise, il inspecte avec le comte de Précy, juste avant le siège de 1793, les fortifications de la ville de Lyon.

Condamné à mort par la commission de justice militaire de Lyon, le [4], il est fusillé à Lyon le , à l'âge de 46 ans.

Famille[modifier | modifier le code]

Le , il épouse Louise Adélaïde Victoire de Durfort Civrac (1757-????)[5], dont il a deux enfants :

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. La Chesnaye Des Bois dans son Dictionnaire de la noblesse, Tome V, 1864, donne comme surnom Marquis de Clermont-Tonnerre
  2. Histoire généalogique et héraldique des pairs de France, Courcelles, Tome VII, 1826
  3. Dictionnaire de la noblesse, Tome IV, 1772
  4. Balleydier, p.154
  5. Archives départementales du Nord - Valenciennes (paroisse St Nicolas)(BMS 1784-1794 ; vue 150/738) - Très haute et très puissante dame Madame Louise Adélaïde Victoire Durfort de Tonnerre, épouse de très haut et très puissant seigneur Monseigneur Charles Gaspar, marquis de Clermont-Tonnerre, brigadier des armées du Roi ; elle est mentionnée comme marraine dans l'acte de baptême du 3 octobre 1787 de Gaspar Thérèse Louck, musicien, âgé de vingt-quatre ans, natif de Philadelphie en Amérique...

Sources[modifier | modifier le code]