Charles-Louis Schuler

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Schuler.
Charles-Louis Schuler
Jérémie-Jacques Oberlin2.jpg
Gravure du philologue et archéologue Oberlin par Schuler.
Naissance
Décès
Activités
Lieu de travail

Charles-Louis Schuler, né à Strasbourg en 1782 et mort à Lichtenthal/Baden-Baden en 1852, est un peintre, graveur et dessinateur alsacien.

Biographie[modifier | modifier le code]

Élève de Christophe Guérin, Schuler commença à se faire connaître par un paysage à l’huile et par la vue d’une ruine d’Allemagne, d’après Zix. Il dessina et grava ensuite au pointillé divers portraits d’après nature, tels que ceux des pasteurs Oberlin et Blessig, du professeur Lauth, du prédicateur Huffner (dessiné d’après G. Guérin), de Colmar, évêque de Mayence, la Muse Terpsichore, dessinée par Jean Guérin, la Fille de Jephté, d’après Osterly de Gœttingue, un Ecce homo, d’après André Polario, l’Innocence outragée, grande composition dessinée et gravée au burin d’après Van Brée, un tableau représentant la Foi, d’après Albrecht Dürer, 200 planches pour une Bible, publiée par Hœrder à Fribourg-en-Brisgau, enfin beaucoup de gravures pour des ouvrages de botanique, d’antiquités, etc.

Son fils Édouard fut également graveur et élève de son père.

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Revue d’Alsace, Colmar ; Belfort, Fédération des sociétés d’histoire et d’archéologie d’Alsace, année 35, 1884, p. 337.

Liens externes[modifier | modifier le code]