Charles-Joseph Sax

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Charles-Joseph Sax
Biographie
Naissance
Décès
Nationalité
Activité
Fabricant d'instruments de musiqueVoir et modifier les données sur Wikidata
Enfant
Autres informations
Instrument

Charles - Joseph Sax, né le à Dinant, Pays-Bas méridionaux (actuelle Belgique), et mort le dans le 18e arrondissement de Paris, est un facteur d'instruments de musique belge. Il est le père d'Adolphe Sax, l'inventeur du saxophone[1].

Il est le fils de Françoise Elisabeth Maréchal (1762-1841) et d'Antoine Joseph Constantin Sax (1767-1835), mariés à Dinant en 1787[2]. Établi à Bruxelles, en 1815, il est facteur d'instruments à vent et de cuivres, ainsi que de pianos, harpes et guitares.

En 1818, Guillaume Ier roi des Pays-Bas lui octroie le titre de « facteur de la Cour » et il bénéficie dès lors de commandes destinées à l'armée. À partir de 1853, après la mort de sept de ses onze enfants et à la suite de déboires financiers que connaît son entreprise à Bruxelles, Charles Joseph Sax rejoint son fils Adolphe et s'établit à Paris[3].

Les instruments qu'il a fabriqués sont conservés dans des musées belges[4],[5],[6].

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Adolphe Sax | Belgian inventor | Britannica.com », britannica.com (consulté le )
  2. Belgian Laces, Belgian Researchers, Inc., 1993 lire sur Google Livres
  3. « Adolphe Sax », sur dinant.be, (consulté le ).
  4. « Clarinet in B-flat | 53.223 | Work of Art | Heilbrunn Timeline of Art History | The Metropolitan Museum of Art », metmuseum.org (consulté le )
  5. « Home | National Music Museum », orgs.usd.edu (consulté le )
  6. « Search | Museum of Fine Arts, Boston », mfa.org (consulté le ).

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Malou Haine, Nicolas Meeùs, Dictionnaire des facteurs d'instruments de musique en Wallonie et à Bruxelles du 9e siècle à nos jours, Éditions Mardaga, 1986, p. 360 lire sur Google Livres
  • Instruments de musique anciens à Bruxelles et en Wallonie, cat. exposition -, au Botanique, Centre culturel de la Communauté française Wallonie-Bruxelles, Conservatoire royal de musique de Bruxelles. Musée instrumental, Éditions Mardaga, 1985 lire sur Google Livres
  • Géry Dumoulin, Cornets à pistons, Musée des instruments de musique de Bruxelles, Éditions Mardaga, 2001, p. 3-5 lire sur Google Livres
  • Brussels Museum of Musical Instruments Bulletin, Conservatoire royal de musique de Bruxelles. Musée instrumental, Frits Knuf, 1978 lire sur Google Livres