Chapuis-Dornier

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Chapuis-Dornier
illustration de Chapuis-Dornier
Chapuis Dornier Motor 1 500 cm3 Bj. 1923

Création 1904
Disparition Voir et modifier les données sur Wikidata
Fondateurs Charles Chapuis
Charles Auguste Dornier
Siège social Puteaux
Drapeau de France France
Sociétaires Fondateurs : Charles CHAPUIS (1862 - 19xx) et Charles Auguste DORNIER (1874-1948)
Activité Automobile
Produits Moteurs

Chapuis-Dornier était un fabricant français de moteurs pour automobiles.

Histoire[modifier | modifier le code]

La société Chapuis-Dornier est fondée par Charles Chapuis et Charles Auguste Dornier, 2 ingénieurs bisontins qui commencent à fabriquer des moteurs à Besançon vers 1905.

Ces moteurs furent utilisés par les cyclecars et automobiles Able, Towarzystwo Budowy Samochodów AS, Benjamin, Benova, Bollack, Netter et Cie, Costruzioni Automobili Riuniti, Derby, Doriot, Flandrin et Parant, Doriot-Flandrin, Fadin, Fox, Corre La Licorne, Verza Automobili G.A.R., G.A.R., Gobron, IENA, Automobiles Induco, La Gazelle, Le Gui, Le Roll, Automobiles Madou, Société A. Marguerite, Officine Meccanica Giuseppe Meldi, Automobiles M.S., O.P., Patri, Rabœuf, Rally, Reyrol, Sidéa, Società Automobili e Motori, Paul Speidel, Société des Travaux Mécaniques et Automobiles, Tic-Tac, Tuar, Cyclecars Vaillant et Zévaco.

Les prototypes de tracteur Champeyrache produits en 1910 sont dotés de moteurs Chapuis-Dornier[1]. De 1908 à 1912, Doriot, Flandrin & Parant construit des automobiles à moteur Chapuis-Dornier[2]. La Wyvern Light Car produite en Grande-Bretagne de 1913 à 1914 est équipée de moteurs 4 cylindres Chapuis-Dornier[3]. De 1913 à 1914, le modèle de voitures Alatac produit par la société belge Automobiles Catala est équipée de moteurs monobloc Chapuis-Dornier[4]. En 1915, l'entreprise britannique Viceroy produit une voiture légère équipée de moteurs 4 cylindres Chapuis-Dornier[5]. En 1923, juste avant leur disparition, les cyclecars GN sont équipés de moteurs Chapuis-Dornier[6]. De 1924 à 1926, la société Voiturettes Automobiles A.S. produit le modèle de voitures sportives A.S. à 17.000 francs et équipées de moteurs Chapuis-Dornier[7].

Entre 1919 et 1921, Chapuis-Dornier présenta un prototype d'automobile, mais il ne fut pas produit en grande série[8],[9],[10],[11],[12].

En 1925, le pilote automobile Ramon Uribessalgo conduit une Hisparco montée d'un moteur Chapuis-Dornier lors du championnat des pilotes de cyclecars de 1925[13].

Galerie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Tractor : The Definitive Visual History, Penguin, , 256 p. (ISBN 978-1-4654-4460-8), p.40
  2. « 1925 DFP TYPE V TORPEDO CHÂSSIS N° 20854 », sur Osenat.com
  3. (en) « Wyvern Light Car company », sur Motor Car
  4. (en) « Alatac », sur Motor Car
  5. (en) « Viceroy Side Car history », sur Motor Car
  6. (en) « GN Car manufacturer », sur Motor Car
  7. (en) « A.S. », sur Motor Car
  8. (en) George Nicolas Georgano, Beaulieu Encyclopedia of the Automobile, Londres, HMSO, (ISBN 1-57958-293-1)
  9. Harald H Linz et Halwart Schrader, Die große Automobil-Enzyklopädie, 1985
  10. (de)Harald H Linz et Halwart Schrader, Die Internationale Automobil-Enzyklopädie
  11. (en)George Nick Georgano (dir.), The Beaulieu Encyclopedia of the Automobile, volume 2: G–O, Fitzroy Dearborn Publishers, Chicago, 2001 (ISBN 1-57958-293-1), p. 606.
  12. George Nicolas Georgano, Autos. Encyclopédie complète. 1885 à nos jours, éd. de la Courtille, 1977
  13. (en) « 1925 National Drivers Championship For Cyclecars », sur Formula1results.co.za

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Pages liées[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]