Championnat du monde féminin de hockey sur glace 2019

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Championnat du monde féminin de hockey sur glace 2019
Description de l'image Championnat du monde de hockey sur glace féminin 2019.png.
Généralités
Sport Hockey sur glace féminin
Organisateur(s) IIHF
Édition 20e
Lieu(x) Espoo (Finlande)
Date du 4 au 14 avril 2019
Participants 10 équipes
Matchs joués 29
Affluence 51 247 spectateurs
(1 767)
Site(s) Espoo Metro Areena
Hiérarchie
Niveau supérieur -
Niveau inférieur Division IA

Palmarès
Vainqueur États-Unis (9e titre)
Finaliste Finlande
Troisième Canada
Relégué(s) France
Suède
Buts 152 (5,24 par match)
Meilleure joueuse Jenni Hiirikoski
Meilleure(s) pointeuse(s) Hilary Knight (11 points)

Navigation

Le Championnat du monde féminin de hockey sur glace 2019 est la vingtième édition de cette compétition organisée par la Fédération internationale de hockey sur glace (IIHF). Elle a lieu du 4 au 14 avril 2019 à Espoo en Finlande.

Les cinq divisions inférieures sont disputées indépendamment du groupe Élite.

Format de la compétition[modifier | modifier le code]

Le Championnat du monde féminin de hockey sur glace est un ensemble de plusieurs tournois regroupant les nations en fonction de leur niveau. Les meilleures équipes disputent le titre dans la Division Élite.

Les 10 équipes de la Division Élite sont réparties en deux groupes de 5 : les mieux classées dans le groupe A et les autres dans le groupe B. Chaque groupe est disputé sous la forme d'un championnat à matches simples. Les 5 équipes du groupe A sont qualifiés d'office pour les quarts de finale, de même que les 3 premiers du groupe B. Les 2 derniers du groupe B sont relégués en division inférieure lors de l'édition 2020.

Pour les autres divisions qui comptent 6 équipes (sauf le groupe de Qualification pour la Division IIB qui en compte 5), les équipes s’affrontent entre elles et, à l'issue de cette compétition, le premier est promu dans la division supérieure et le dernier est relégué dans la division inférieure.

Lors des phases de poule, les points sont attribués ainsi :

  • 3 points pour une victoire dans le temps réglementaire ;
  • 2 points pour une victoire en prolongation ou aux tirs de fusillade ;
  • 1 point pour une défaite en prolongation ou aux tirs de fusillade ;
  • 0 point pour une défaite dans le temps réglementaire.

Division Élite[modifier | modifier le code]

Patinoire[modifier | modifier le code]

Voir l’image vierge
Localisation de la ville d'Espoo, au sud de la Finlande.
Espoo.vaakuna.svg Espoo
Barona-areena.JPG
Espoo Metro Areena
Capacité : 7 036

Officiels[modifier | modifier le code]

La fédération internationale de hockey sur glace a sélectionné 12 arbitres et 10 juges de lignes pour cette compétition[1].

Arbitres Juges de ligne
  • Henna Åberg
  • Gabrielle Ariano-Lortie
  • Nikoleta Celárová
  • Maria Fuhrberg
  • Gabriella Gran
  • Nicole Hertrich
  • Jamie Huntley-Park
  • Kaisa Ketonen
  • Miyuki Nakayama
  • Lacey Senuk
  • Anna Maria Wiegand
  • Yana Zueva

  • Magali Anex
  • Jenni Heikkinen
  • Jenni Jaatinen
  • Veronica Lovensno
  • Julia Kainberger
  • Lisa Linnek
  • Diana Mokhova
  • Jacqueline Spresser
  • Michaela Štefková
  • Justine Todd

Tour préliminaire[modifier | modifier le code]

Aperçu des résultats[modifier | modifier le code]

Légende : P : Prolongation - F : Tirs de fusillade - T : Tenant du titre - H : Pays hôte - IA : promu de la Division IA

Groupe A
Pays
Canada 2-3 6-1 5-1 6-0
États-Unis T 3-2 6-2 10-0 8-0
Finlande H 1-6 2-6 4-0 6-2
Russie 1-5 0-10 0-4 2-1
Suisse 0-6 0-8 2-6 1-2
Groupe B
Pays
Allemagne 2-3 P 3-2 0-2 2-1 F
France IA 3-2 P 0-3 1-3 1-2
Japon IA 2-3 3-0 1-3 3-2
Tchéquie 2-0 3-1 3-1 5-3
Suède 1-2 F 2-1 2-3 3-5

Groupe A[modifier | modifier le code]

Matches[modifier | modifier le code]
4 avril Suisse 0-6
(0-2, 0-0, 0-4)
Canada Espoo Metro Areena
649 spectateurs


4 avril Finlande 2-6
(1-1, 1-0, 0-5)
États-Unis Espoo Metro Areena
4 046 spectateurs


5 avril Russie 2-1
(1-1, 0-0, 1-0)
Suisse Espoo Metro Areena
629 spectateurs


6 avril Russie 0-4
(0-1, 0-0, 0-3)
Finlande Espoo Metro Areena
5 723 spectateurs


6 avril États-Unis 3-2
(2-1, 1-1, 0-0)
Canada Espoo Metro Areena
3 102 spectateurs


7 avril Suisse 0-8
(0-3, 0-1, 0-4)
États-Unis Espoo Metro Areena
343 spectateurs


8 avril Finlande 6-2
(2-1, 2-1, 2-0)
Suisse Espoo Metro Areena
3 226 spectateurs


8 avril Canada 5-1
(1-0, 4-0, 0-1)
Russie Espoo Metro Areena
285 spectateurs


9 avril États-Unis 10-0
(3-0, 4-0, 3-0)
Russie Espoo Metro Areena
954 spectateurs


9 avril Canada 6-1
(2-0, 2-0, 2-1)
Finlande Espoo Metro Areena
4 752 spectateurs


Classement[modifier | modifier le code]
Classement du groupe A de la Division Élite[2]
Clt Équipe PJ  V VP  D DP BP BCDiffPts
+001, États-Unis 4 4 0 0 0 27 4 +23 12
+002, Canada 4 3 0 1 0 19 5 +14 9
+003, Finlande 4 2 0 2 0 13 14 -1 6
+004, Russie 4 1 0 3 0 3 20 -17 3
+005, Suisse 4 0 0 4 0 3 22 -19 0
  • Qualifié pour les quarts de finale

Pour les significations des abréviations, voir statistiques du hockey sur glace.
Nota : pour départager les ex-aequo, les règles suivantes sont appliquées : 1. Nombre de points, 2. Nombre de points lors d'une confrontation directe, 3. Différence de buts lors des confrontations directes, 4. Nombre de buts marqués lors des confrontations directes, 5. résultat contre la ou les équipes les mieux classées les plus proches en dehors des équipes à égalité, 6. tirage au sort.

Groupe B[modifier | modifier le code]

Matches[modifier | modifier le code]
4 avril Allemagne 2-1 (Fus)
(0-0, 1-1, 0-0, 0-0, 1-0)
Suède Espoo Metro Areena
1 983 spectateurs


4 avril France 0-3
(0-0, 0-2, 0-1)
Japon Espoo Metro Areena
202 spectateurs


5 avril République tchèque 3-1
(2-0, 1-0, 0-1)
France Espoo Metro Areena
553 spectateurs


6 avril Suède 3-5
(2-1, 0-1, 1-2)
République tchèque Espoo Metro Areena
1 024 spectateurs


6 avril Japon 2-3
(0-1, 0-0, 2-2)
Allemagne Espoo Metro Areena
135 spectateurs


7 avril France 1-2
(1-0, 0-2, 0-0)
Suède Espoo Metro Areena
553 spectateurs


8 avril Japon 1-3
(0-2, 0-0, 1-1)
République tchèque Espoo Metro Areena
1 232 spectateurs


8 avril Allemagne 2-3 (Pr)
(1-1, 1-1, 0-0, 0-1)
France Espoo Metro Areena
136 spectateurs


9 avril Suède 2-3
(1-0, 0-1, 1-2)
Japon Espoo Metro Areena
1 380 spectateurs


9 avril République tchèque 2-0
(0-0, 2-0, 0-0)
Allemagne Espoo Metro Areena
102 spectateurs


Classement[modifier | modifier le code]
Classement du Groupe B de la Division Élite[2]
Clt Équipe PJ  V VP  D DP BP BCDiffPts
+001, Tchéquie 4 4 0 0 0 13 5 +8 12
+002, Allemagne 4 1 1 1 1 7 8 -1 6
+003, Japon 4 2 0 2 0 9 8 +1 6
+004, Suède 4 1 0 2 1 8 11 -3 4
+005, France 4 0 1 3 0 5 10 -5 2
  • Qualifié pour les quarts de finale
  • Relégué en division IA

Pour les significations des abréviations, voir statistiques du hockey sur glace.
Nota : pour départager les ex-aequo, les règles suivantes sont appliquées : 1. Nombre de points, 2. Nombre de points lors d'une confrontation directe, 3. Différence de buts lors des confrontations directes, 4. Nombre de buts marqués lors des confrontations directes, 5. résultat contre la ou les équipes les mieux classées les plus proches en dehors des équipes à égalité, 6. tirage au sort.

Match de classement (9e place)[modifier | modifier le code]

11 avril Suède 3-2
(0-0, 1-0, 2-2)
France Espoo Metro Areena
142 spectateurs


Phase finale[modifier | modifier le code]

Tableau[modifier | modifier le code]

Quarts de finale Demi-finales Finale
 11 avril, Espoo Metro Areena      13 avril, Espoo Metro Areena      14 avril, Espoo Metro Areena
  États-Unis  4
  Japon  0  
  États-Unis  8
 11 avril, Espoo Metro Areena
    Russie  0  
  Russie  3
  Suisse  0  
  États-Unis  2 F
 11 avril, Espoo Metro Areena
    Finlande  1
  Finlande  3
 13 avril, Espoo Metro Areena
  Tchéquie  1  
  Finlande  4
 11 avril, Espoo Metro Areena Match pour la 3e place
    Canada  2  
  Canada  5  14 avril, Espoo Metro Areena
  Allemagne  0     Russie  0
  Canada  7
  • F : Tirs de fusillade

Quarts de finale[modifier | modifier le code]

11 avril États-Unis 4-0
(1-0, 1-0, 2-0)
Japon Espoo Metro Areena
2 483 spectateurs


11 avril Canada 5-0
(1-0, 2-0, 2-0)
Allemagne Espoo Metro Areena
744 spectateurs


11 avril Russie 3-0
(0-0, 1-0, 2-0)
Suisse Espoo Metro Areena
114 spectateurs


11 avril Finlande 3-1
(0-0, 2-1, 1-0)
Tchéquie Espoo Metro Areena
3 290 spectateurs


Demi-finales[modifier | modifier le code]

13 avril Canada 2-4
(1-1, 1-2, 0-1)
Finlande Espoo Metro Areena
4 311 spectateurs


13 avril États-Unis 8-0
(1-0, 5-0, 2-0)
Russie Espoo Metro Areena
897 spectateurs


Match pour la troisième place[modifier | modifier le code]

14 avril Russie 0-7
(0-2, 0-1, 0-4)
Canada Espoo Metro Areena
2 294 spectateurs


Finale[modifier | modifier le code]

14 avril États-Unis 2-1 (Fus)
(0-0, 1-1, 0-0, 0-0, 1-0)
Finlande Espoo Metro Areena
6 053 spectateurs


Classement final[modifier | modifier le code]

Place Équipe
Médaille d'or États-Unis
Médaille d'argent Finlande
Médaille de bronze Canada
4 Russie
5 Suisse
6 Tchéquie
7 Allemagne
8 Japon
9 Suède
10 France

Médaillées[modifier | modifier le code]

Championnes du monde
États-Unis
Effectif[3] :

Cayla Barnes, Kacey Bellamy, Megan Bozek, Hannah Brandt, Sydney Brodt, Danielle Cameranesi, Alex Carpenter, Jesse Compher, Kendall Coyne Schofield, Brianna Decker, Megan Keller, Amanda Kessel, Hilary Knight, Annie Pankowski, Kelly Pannek, Emily Pfalzer, Michelle Picard, Emma Polusny, Alexandria Rigsby, Madeline Rooney, Melissa Samoskevich, Hayley Scamurra et Lee Stecklein
Entraîneur : Bob Corkum

Argent
Finlande
Effectif[4] : Sanni Hakala, Jenni Hiirikoski, Elisa Holopainen, Venla Hovi, Michelle Karvinen, Nelli Laitinen, Rosa Lindstedt, Petra Nieminen, Tanja Niskanen, Emma Nuutinen, Isa Rahunen, Annina Rajahuhta, Noora Räty,Riikka Sallinen,Ronja Savolainen, Jenna Silvonen, Eveliina Suonpää, Susanna Tapani, Noora Tulus, Minnamari Tuominen, Viivi Vainikka, Linda Välimäki et Ella Viitasuo
Entraîneur : Pasi Mustonen.
Bronze
Canada
Effectif[5] : Erin Ambrose, Ann-Sophie Bettez, Jaime Bourbonnais, Emily Clark, Mélodie Daoust, Renata Fast, Laura Fortino, Loren Gabel, Micah Hart, Brianne Jenner, Rebecca Johnston, Geneviève Lacasse, Brigette Lacquette, Jocelyne Larocque, Emerance Maschmeyer, Sarah Nurse, Marie-Philip Poulin, Jamie Lee Rattray, Jillian Saulnier, Laura Stacey, Natalie Spooner, Shannon Szabados et Blayre Turnbull
Entraîneur : Perry Pearn

Récompenses individuelles[modifier | modifier le code]

Équipe-type des médias[6].

Équipe type IIHF[7] :

Statistiques individuelles[modifier | modifier le code]

Pour les significations des abréviations, voir statistiques du hockey sur glace.

Classement des meilleures pointeuses de la Division Élite[8]
Clt Joueuse Équipe PJ B A Pts Pun +/-
1 Hilary Knight États-Unis 7 7 4 11 4 +13
2 Natalie Spooner Canada 7 6 4 10 4 +9
3 Jenni Hiirikoski Finlande 7 2 8 10 0 +5
4 Kendall Coyne Schofield États-Unis 7 5 4 9 2 +11
5 Brianne Jenner Canada 7 3 6 9 4 +3
6 Sarah Nurse Canada 7 2 6 8 2 +8
7 Loren Gabel Canada 7 6 1 7 2 +6
8 Annie Pankowski États-Unis 7 4 3 7 2 +10
9 Danielle Cameranesi États-Unis 7 3 4 7 2 +12
9 Michelle Karvinen Finlande 7 3 4 7 2 -1
Classement des meilleures gardiennes de la Division Élite[9]
Clt Joueuse Équipe PJ Min BC Moy %Arr Bl
1 Alexandria Rigsby États-Unis 5 320 min 5 0,94 95,28 2
2 Noora Räty Finlande 6 354 min 47 s 13 2,20 93,66 1
3 Jennifer Harß Allemagne 4 246 min 44 s 11 2,67 93,53 0
4 Caroline Baldin France 4 237 min 46 s 11 2,78 92,90 0
5 Nana Fujimoto Japon 5 299 min 20 s 11 2,20 92,76 1
6 Klára Peslarová Tchéquie 4 240 min 8 2,00 91,75 0
7 Shannon Szabados Canada 3 178 min 54 s 4 1,34 91,49 1
8 Andrea Brändli Suisse 3 179 min 29 s 14 4,68 90,07 0
9 Janine Alder Suisse 2 120 min 10 5,00 90,00 0
10 Sarah Grahn Suède 5 300 min 8 s 11 2,20 89,22 0
11 Nadejda Morozova Russie 4 208 min 48 s 10 2,87 88,24 1

Nota : seules sont classées les gardiennes ayant joué au minimum 40 % du temps de glace de leur équipe.

Autres Divisions[modifier | modifier le code]

Division IA[modifier | modifier le code]

La compétition se déroule du 7 au 13 avril 2019 à Budapest en Hongrie.

Classement de la Division IA[10]
Clt Équipe PJ  V VP  D DP BP BCDiffPts
+001, Hongrie 5 4 0 0 1 20 6 +14 13
+002, Danemark 5 3 0 2 0 18 16 +2 9
+003, Norvège 5 3 0 2 0 12 10 +2 9
+004, Autriche 5 2 1 2 0 20 13 +7 8
+005, Slovaquie 5 1 1 2 1 7 12 -5 6
+006, Italie (P) 5 0 0 5 0 3 23 -20 0
    Résultats[10]
    Pays
    6-2 2-1 2-1 1-2 F 9-0
    2-6 4-0 3-8 3-1 6-1
    1-2 0-4 5-4 4-0 2-0
    1-2 8-3 4-5 3-2 F 4-1
    2-1 F 1-3 0-4 2-3 F 2-1
    0-9 1-6 0-2 1-4 1-2

    Pour les significations des abréviations, voir statistiques du hockey sur glace.

    • promu en Division Élite en 2020
    • relégué en Division IB en 2020
    • F : Tirs de fusillade

    Division IB[modifier | modifier le code]

    La compétition se déroule du 6 au 12 avril 2019 à Pékin en Chine.

    Classement de la Division IB[11]
    Clt Équipe PJ  V VP  D DP BP BCDiffPts
    +001, Pays-Bas (P) 5 5 0 0 0 17 4 +13 15
    +002, Corée du Sud 5 3 0 2 0 17 15 +2 9
    +003, Pologne 5 3 0 2 0 13 12 +1 9
    +004, Chine 5 2 0 3 0 12 12 0 6
    +005, Kazakhstan 5 1 0 3 1 8 16 -8 4
    +006, Lettonie 5 0 1 4 0 4 12 -8 2
      Résultats[11]
      Pays
      5-2 2-0 4-0 3-1 3-1
      2-5 4-3 2-5 5-1 4-1
      0-2 3-4 4-3 5-3 1-0
      0-4 5-2 3-4 1-2 3-0
      1-3 1-5 3-5 2-1 1-2 F
      1-3 1-4 0-1 0-3 2-1 F

      Pour les significations des abréviations, voir statistiques du hockey sur glace.

      • promu en Division IA en 2020
      • relégué en Division IIA en 2020

      Division IIA[modifier | modifier le code]

      La compétition se déroule du 2 au 8 avril 2019 à Dumfries en Grande-Bretagne.

      Classement de la Division IIA[12]
      Clt Équipe PJ  V VP  D DP BP BCDiffPts
      +001, Slovénie 5 3 1 0 1 24 11 +13 12
      +002, Grande-Bretagne 5 3 1 1 0 13 9 +4 11
      +003, Espagne (P) 5 2 1 1 1 11 11 0 9
      +004, Mexique 5 2 0 2 1 14 18 -4 7
      +005, Corée du Nord 5 1 1 2 1 12 13 -1 6
      +006, Australie 5 0 0 5 0 10 22 -12 0
        Résultats[12]
        Pays
        4-2 3-4 F 7-1 4-3 F 6-1
        2-4 4-1 3-2 P 2-1 2-1
        4-3 F 1-4 2-0 1-2 F 3-2
        1-7 2-3 P 0-2 4-2 7-4
        3-4 F 1-2 2-1 F 2-4 4-2
        1-6 1-2 2-3 4-7 2-4

        Pour les significations des abréviations, voir statistiques du hockey sur glace.

        • promu en Division IB en 2020
        • relégué en Division IIB en 2020
        • P : prolongation
        • F : tirs de fusillade

        Division IIB[modifier | modifier le code]

        La compétition se déroule du 1er au 7 avril 2019 à Brașov en Roumanie.

        Classement de la Division IIB[13]
        Clt Équipe PJ  V VP  D DP BP BCDiffPts
        +001, Taipei chinois 5 5 0 0 0 20 8 +15 15
        +002, Nouvelle-Zélande 5 4 0 1 0 18 8 +10 12
        +003, Islande 5 3 0 2 0 21 12 +9 9
        +004, Turquie 5 1 0 3 1 15 23 -8 4
        +005, Croatie (P) 5 1 0 4 0 7 15 -8 3
        +006, Roumanie 5 0 1 4 0 15 27 -12 2
          Résultats[13]
          Pays
          3-0 5-2 5-3 3-0 4-3
          0-3 2-1 4-2 5-1 7-1
          2-5 1-2 6-0 3-0 9-5
          3-5 2-4 0-6 6-3 4-5 P
          0-3 1-5 0-3 3-6 3-1
          3-4 1-7 5-9 5-4 P 1-3

          Pour les significations des abréviations, voir statistiques du hockey sur glace.

          • promu en Division IIA en 2020
          • relégué de Division IIB en 2020
          • P : Prolongation

          Qualification pour la Division IIB[modifier | modifier le code]

          La compétition se déroule du 13 au 18 janvier 2019 au Cap en Afrique du Sud.

          Classement de la Qualification pour la Division IIB[14]
          Clt Équipe PJ  V VP  D DP BP BCDiffPts
          +001, Ukraine 4 4 0 0 0 17 5 +12 12
          +002, Belgique 4 3 0 1 0 24 7 +17 9
          +003, Afrique du Sud 4 2 0 2 0 21 17 +4 6
          +004, Hong Kong 4 0 1 3 0 11 29 -18 2
          +005, Bulgarie 4 0 0 3 1 11 26 -15 1
            Résultats[14]
            Pays
            4-1 3-1 5-2 5-1
            1-4 9-2 8-1 6-0
            1-3 2-9 10-1 8-4
            2-5 1-8 1-10 7-6 P
            1-5 0-6 4-8 6-7 P

            Pour les significations des abréviations, voir statistiques du hockey sur glace.

            • promu en Division IIB en 2020
            • P : Prolongation

            Références et feuilles de matches[modifier | modifier le code]

            Références[modifier | modifier le code]

            1. (en) « Competition officials », sur stats.iihf.com, (consulté le )
            2. a et b (en) « Tournament progress » [PDF], sur stats.iihf.com, (consulté le )
            3. (en) « Team roster - USA - United States » [PDF], sur stats.iihf.com, (consulté le )
            4. (en) « Team roster - FIN - Finland » [PDF], sur stats.iihf.com, (consulté le )
            5. (en) « Team roaster - CAN - Canada » [PDF], sur stats.iihf.com, (consulté le )
            6. (en) « Media all stars » [PDF], sur stats.iihf.com, (consulté le )
            7. (en) « Best players selected by the directorate » [PDF], sur stats.iihf.com, (consulté le )
            8. (en) « Scoring leaders » [PDF], sur stats.iihf.com, (consulté le )
            9. (en) « Goalkeepers » [PDF], sur stats.iihf.com, (consulté le )
            10. a et b (en) « Tournament progress (Div. IA) » [PDF], sur stats.iihf.com, (consulté le )
            11. a et b (en) « Tournament progress (Div. IB) » [PDF], sur stats.iihf.com, (consulté le )
            12. a et b (en) « Tournament progress (Div. IIA) » [PDF], sur stats.iihf.com, (consulté le )
            13. a et b (en) « Tournament progress (Div. IIB) » [PDF], sur stats.iihf.com, (consulté le )
            14. a et b (en) « Tournament progress (Div. QIIB) » [PDF], sur stats.iihf.com, (consulté le )

            Feuilles de matches (Division Élite)[modifier | modifier le code]

            1. (en) « SUI - CAN : 0-6 » [PDF], sur stats.iihf.com, (consulté le )
            2. (en) « FIN - USA : 2-6 » [PDF], sur stats.iihf.com, (consulté le )
            3. (en) « RUS - SUI : 2-1 » [PDF], sur stats.iihf.com, (consulté le )
            4. (en) « RUS - FIN : 0-4 » [PDF], sur stats.iihf.com, (consulté le )
            5. (en) « USA - CAN : 3-2 » [PDF], sur stats.iihf.com, (consulté le )
            6. (en) « SUI - USA : 0-8 » [PDF], sur stats.iihf.com, (consulté le )
            7. (en) « FIN - SUI : 6-2 » [PDF], sur stats.iihf.com, (consulté le )
            8. (en) « CAN - RUS : 5-1 » [PDF], sur stats.iihf.com, (consulté le )
            9. (en) « USA - RUS : 10-0 » [PDF], sur stats.iihf.com, (consulté le )
            10. (en) « CAN - FIN : 6-1 » [PDF], sur stats.iihf.com, (consulté le )
            11. (en) « GER - SWE : 2-1 » [PDF], sur stats.iihf.com, (consulté le )
            12. (en) « FRA - JPN : 0-3 » [PDF], sur stats.iihf.com, (consulté le )
            13. (en) « CZE - FRA : 3-1 » [PDF], sur stats.iihf.com, (consulté le )
            14. (en) « SWE - CZE : 3-5 » [PDF], sur stats.iihf.com, (consulté le )
            15. (en) « JPN - GER : 2-3 » [PDF], sur stats.iihf.com, (consulté le )
            16. (en) « FRA - SWE : 1-2 » [PDF], sur stats.iihf.com, (consulté le )
            17. (en) « JPN - CZE : 1-3 » [PDF], sur stats.iihf.com, (consulté le )
            18. (en) « GER - FRA : 2-3 » [PDF], sur stats.iihf.com, (consulté le )
            19. (en) « SWE - JPN : 2-3 » [PDF], sur stats.iihf.com, (consulté le )
            20. (en) « CZE - GER : 2-0 » [PDF], sur stats.iihf.com, (consulté le )
            21. (en) « SWE - FRA : 3-2 » [PDF], sur stats.iihf.com, (consulté le )
            22. (en) « USA - JPN : 4-0 » [PDF], sur stats.iihf.com, (consulté le )
            23. (en) « CAN - GER : 5-0 » [PDF], sur stats.iihf.com, (consulté le )
            24. (en) « RUS - SUI : 3-0 » [PDF], sur stats.iihf.com, (consulté le )
            25. (en) « FIN - CZE : 3-1 » [PDF], sur stats.iihf.com, (consulté le )
            26. (en) « CAN - FIN : 2-4 » [PDF], sur stats.iihf.com, (consulté le )
            27. (en) « USA - RUS : 8-0 » [PDF], sur stats.iihf.com, (consulté le )
            28. (en) « CAN - RUS : 7-0 » [PDF], sur stats.iihf.com, (consulté le )
            29. (en) « USA - FIN : 2-1 » [PDF], sur stats.iihf.com, (consulté le )

            Voir aussi[modifier | modifier le code]

            Articles connexes[modifier | modifier le code]