Hilary Knight

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Hilary Knight
Photographie couleur de Knight.
Hilary Knight en
Nationalité Drapeau des États-Unis États-Unis
Naissance ,
San Francisco (États-Unis)
Joueuse
Position Attaquant
Tire de la droite
Équipe LCHF Canadiennes de Montréal[1]
Ancienne(s) équipe(s) Blades de Boston
A joué pour NCAA
Badgers du Wisconsin
LNHF
Pride de Boston
Repêc. LCHF 4e choix au total, 2012
Blades de Boston
Carrière pro. Depuis 2007

Hilary Knight (née le à San Francisco dans l'État de la Californie) est une joueuse de hockey sur glace américaine[2] évoluant dans la ligue élite féminine en tant qu'attaquante[3]. Elle a remporté trois titres olympiques, deux médailles d'argent aux Jeux olympiques de Vancouver en 2010 et aux Jeux olympiques de Sotchi en 2014, et une médaille d'or aux Jeux olympiques de Pyeongchang en 2018. Elle a également représenté les États-Unis dans 10 championnats du monde, remportant 8 médailles d'or et 2 médailles d'argent.

Elle a joué auparavant pour les Blades de Boston avec qui elle a remporté la Coupe Clarkson en 2013 et les Pride de Boston avec qui elle a remporté la Coupe Isobel en 2016.

Biographie[modifier | modifier le code]

En club[modifier | modifier le code]

Knight a joué pour l'école mixte Choate Rosemary Hall puis pour les Badgers du Wisconsin dans la ligue universitaire de hockey féminin NCAA où elle commence sa carrière.

Lors de sa première saison en 2007-2008 Knight est classée seconde de l'équipe en nombres de buts (20) et exæquo pour la cinquième place en assistances (18). Son total de points de 38 représente le troisième de toute l'histoire de l'équipe. Elle est classée septième nationale en nombre de points pour une recrue.

Pendant cette saison, elle réalise 12 matchs à plusieurs points et mène l'équipe en buts gagnants. Le 2 février, elle inscrit un coup du chapeau contre l'équipe rivale des Fighting Hawks du Dakota du Nord. Durant cette première saison, elle participe au classement de son équipe en seconde position du championnat NCAA [4].

L'année suivante, Knight joue 39 matchs pour les Badgers. Elle mène le championnat en nombre de buts (45) et en points (83). Ses 16 buts en supériorité numérique la classe également première du championnat. Elle inscrit ainsi de nouveaux records concernant les Badgers et devient la joueuse avec le plus de points, de buts et de buts en supériorité numérique en une seule saison. Elle enregistre 24 matchs à plusieurs points, 13 matchs avec plusieurs buts et 11 matchs avec plusieurs aides.

Le 27 septembre 2008, contre les Bobcats de Quinnipiac, Knight réalise un record de carrière de 5 buts en un seul match, inscrivant par là son premier coup du chapeau naturel. Contre les Fighting Hawks du Dakota du Nord, elle inscrit le 16 novembre son deuxième coup du chapeau de la saison. Lors du Frozen Four, elle mène l'équipe en nombre de points (trois buts et trois aides). Du 26 septembre au 31 octobre, elle produit des points dans une série de neuf matchs. Son équipe remporte la Division I du championnat NCAA à la fin de l'année.

Lors de sa troisième année, le 2 octobre 2010, Knight inscrit 5 points dans une victoire 6 à 0, elle débute avec un coup du chapeau naturel puis deux aides[5]. Tout le long de cette saison, elle accumule les points et devient la meilleure pointeuse de Division 1 du NCAA[6].

Le 10 décembre 2011, Knight produit 4 points dans un match contre l'université d'État de Bemidji[7] lui donnant un total de carrière de 239 et lui permettant de surpasser le record de Meghan Duggan qui est de 238. Elle devient la joueuse des Bagders avec le plus de points de toute l'histoire de la franchise. Pour cela, Knight reçoit la reconnaissance de « Joueuse de la semaine du championnat»[8].

Elle termine l'université avec un total de 262 points et devient la joueuse des Badgers avec le plus grand nombre de buts (143), de buts gagnants (30) de buts en supériorité numérique (37) et de buts directs (8)[9].

Hilary Knight en 2018

Après sa carrière universitaire, elle est sélectionnée au repêchage 2012 de la Ligue canadienne de hockey féminin (LCHF) en quatrième position par les Blades de Boston. Elle termine sa première saison troisième au classement des meilleures pointeuses de la ligue et devient la première américaine à recevoir le prix de CWHL's Most Valuable Player (Joueuse la plus utile). Lors des séries éliminatoires, elle mène l'équipe en nombre de buts et aide à remporter la Coupe Clarkson 2013. Le 25 septembre 2015, à la suite de l'arrivée de la nouvelle Ligue nationale de hockey féminin (LNHF) qui paie professionnellement les joueuses, Hilary Knight change d'équipe pour entrer chez les concurrentes directes, les Pride de Boston[10]. Lors du premier match de la saison, elle marque le premier but de la franchise ainsi qu'un second but[11]. Elle termine la saison comme la première meilleure buteuse de la ligue.

Knight inscrit le but en prolongation du match 1 des séries éliminatoires[12], menant à la victoire de la Coupe Isobel au terme des séries[13]. En février 2017, elle participe au deuxième match des étoiles de la LNHF et inscrit un but dans l'équipe d'Amanda Kessel[14]. Après une année 2017 écourtée pour la préparation des Jeux Olympiques 2018, elle annonce son retour en LCHF le 8 mars 2018, signant avec la franchise des Canadiennes de Montréal. Elle participe ainsi aux séries éliminatoires de 2018[15].

International[modifier | modifier le code]

Hilary Knight pour l'équipe nationale en 2017

Knight est intégrée à l'équipe nationale sénior des États-Unis très jeune. En novembre 2006, elle joue pour la première fois en compétition internationale lors de la Coupe des quatre nations à tout juste 17 ans et devient la plus jeune joueuse de l'histoire de l'équipe [16].

Au Championnat du monde 2007, elle est la plus jeune joueuse de l'équipe des États-Unis et remporte sa première médaille d'argent.Plus tard la même année elle joue pour l'équipe nationale junior des moins de 22 ans.

Par la suite, Hilary Knight participe aux Jeux Olympiques de 2010 à Vancouver. Pour cela, elle prend une année sabbatique universitaire (saison 2009-2010) pour rejoindre l'équipe nationale dans sa préparation. Elle est l'époque la plus jeune joueuse sélectionnée, effectifs masculin et féminin confondu, à l'âge de 20 ans et 217 jours [17]. Durant le tournoi, elle inscrit 7 aides et 1 but, terminant avec 8 points et une médaille d'argent.

De retour au Championnat du monde 2011, elle marque le but gagnant à 7 min 48 dans les prolongations et permet à l'équipe des États-Unis de remporter sa troisième médaille d'or consécutive contre le Canada dans une victoire 3 à 2 [18]. La même année, lors du première match du Tournoi IIHF des 12 nations Knight marque un coup du chapeau dans une victoire contre la Russie [19].

Lors du match d'ouverture du Championnat du monde 2012, elle réussit à marquer deux buts dans une victoire 9 à 2 contre le Canada [20].

Par la suite, elle participe aux Jeux Olympiques de 2014 et termine en première place exæquo de l'équipe avec 6 points, remportant une seconde médaille d'argent. Elle est nommée dans l'équipe étoiles des médias à la fin des JO [21].

Lors des Jeux Olympiques de 2018, l'équipe remporte une médaille d'or olympique après 20 ans de règne canadienne. Knight marque le premier but de l'équipe lors de la finale. Lors du Championnat du monde 2019, elle joue son 51e match dans cette compétition et dépasse Jenny Potter et Angela Ruggiero en devenant la joueuse américaine ayant joué le plus de match en championnats du monde [22].

Vie personnelle[modifier | modifier le code]

Knight est née à Palo Alto en Californie mais elle a grandi dans l'Illinois, à Lake Forest. Elle est la cousine de Chip Knight.

Elle porte le numéro 21 en honneur de l'ancienne joueuse américaine Cammi Granato [22].

Statistiques[modifier | modifier le code]

Pour les significations des abréviations, voir statistiques du hockey sur glace.

En club[modifier | modifier le code]

Statistiques par saison[23]
Saison Équipe Ligue Saison régulière Séries éliminatoires
PJ  B   A  Pts Pun PJ  B   A  Pts Pun
2007-2008 Badgers du Wisconsin NCAA 36 19 16 35 24 5 1 2 3 4
2008-2009 Badgers du Wisconsin NCAA 34 39 28 67 18 5 6 10 16 6
2010-2011 Badgers du Wisconsin NCAA 34 42 27 69 10 7 5 7 12 2
2011-2012 Badgers du Wisconsin NCAA 34 28 26 54 22 6 3 3 6 0
2012-2013 Blades de Boston LCHF 24 17 15 32 10 4 1 4 5 0
2013-2014 Blades de Boston LCHF 4 4 4 8 0 4 5 1 6 0
2014-2015 Blades de Boston LCHF 13 8 14 22 4 3 4 3 7 6
2015-2016 Pride de Boston LNHF 17 15 18 33 8 4 7 2 9 0
2016-2017 Pride de Boston LNHF 10 8 7 15 4 2 3 2 5 2
2017-2018 Canadiennes de Montréal LCHF 1 0 0 0 2 2 0 0 0 0
2018-2019 Canadiennes de Montréal LCHF 23 8 9 17 4 4 4 4 8 0
Totaux NCAA 161 143 119 262 34 23 15 22 37 12
Totaux LCHF 63 37 42 79 20 17 14 12 26 6
Totaux LNHF 27 23 25 48 12 6 10 4 14 2

Au niveau international[modifier | modifier le code]

Statistiques par compétition[24]
Année Équipe Compétition PJ  B   A  Pts Pun Résultat
2007 Drapeau : États-Unis États-Unis Championnat du monde 5 2 2 4 4 Médaille d'argent Médaille d'argent
2008 Drapeau : États-Unis États-Unis Championnat du monde 5 0 1 1 0 Médaille d'or Médaille d'or
2009 Drapeau : États-Unis États-Unis Championnat du monde 5 7 2 9 4 Médaille d'or Médaille d'or
2010 Drapeau : États-Unis États-Unis Jeux olympiques 5 1 7 8 0 Médaille d'argent Médaille d'argent
2011 Drapeau : États-Unis États-Unis Championnat du monde 5 5 9 14 2 Médaille d'or Médaille d'or
2012 Drapeau : États-Unis États-Unis Championnat du monde 5 5 2 7 0 Médaille d'argent Médaille d'argent
2013 Drapeau : États-Unis États-Unis Championnat du monde 5 1 1 2 6 Médaille d'or Médaille d'or
2014 Drapeau : États-Unis États-Unis Jeux olympiques 5 3 3 6 6 Médaille d'argent Médaille d'argent
2015 Drapeau : États-Unis États-Unis Championnat du monde 5 7 5 12 0 Médaille d'or Médaille d'or
2016 Drapeau : États-Unis États-Unis Championnat du monde 5 7 2 9 0 Médaille d'or Médaille d'or
2017 Drapeau : États-Unis États-Unis Championnat du monde 5 4 5 9 0 Médaille d'or Médaille d'or
2018 Drapeau : États-Unis États-Unis Jeux olympiques 5 2 1 3 4 Médaille d'or Médaille d'or
2019 Drapeau : États-Unis États-Unis Championnat du monde 7 7 4 11 4 Médaille d'or Médaille d'or

Trophées et Honneurs personnels[modifier | modifier le code]

  • La ville de Sun Valley, dans l'Idaho, déclare le 19 mai 2011 comme étant le «Jour d'Hilary Knight» [25].

Ligue universitaire[modifier | modifier le code]

  • 2008 :
  • 2009 :
    • Joueuse offensive de la semaine du WCHA (Semaine du 5 Oct. 2010)
    • Recrue de la semaine du WCHA (Semaines du 7 Janv. 2009 et du 4 Fév. 2009)
    • Nommée dans le top 10 des finalistes pour le Trophée du « Patty Kazmaier Memorial »
    • Joueuse de l'année du WCHA
    • Sélectionnée dans l'équipe star du Frozen Four
  • 2010 :
    • Votée « Joueuse de l'année » lors de la pré-saison du WCHA [26]
  • 2011 :
    • Joueuse offensive de la semaine du WCHA (Semaines du 5 Janv. 2011[27], du 19 Janv. 2011[6] et du 14 Déc. 2011)[8]
    • Nominée pour le Trophée Patty Kazmaier[28]
    • Sélectionnée dans l'équipe première « All-America » [29]

Ligue canadienne de hockey féminin[modifier | modifier le code]

  • 2013 : « CWHL Most Outstanding Player Award » (Trophée de la Joueuse la plus Utile de la LCHF)

Ligue nationale de hockey féminin[modifier | modifier le code]

  • 2015–2016 : Meilleure marqueuse de la saison régulière

International[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. https://www.boston.com/sports/sports-news/2018/03/09/hilary-knight-signs-with-montreals-les-canadiennes
  2. (en) Fiche de carrière sur hockey.teamusa.org
  3. (en) Fiche de carrière sur www.eurohockey.com
  4. (en) « Hilary Knight, Hockey », Team USA (consulté le 23 mars 2016)
  5. (en) « UW's Knight, BSU's Tomcikova, UM's Kessel Named WCHA Women's Players of the Week », WCHA, .
  6. a et b (en) « Wisconsin's Knight, North Dakota's Lamoureux-Kolls, Ohio State's Steffes Named WCHA Women's Players of the Week », WCHA, .
  7. (en) « Hockey Game Box Score (Final): #1 Wisconsin vs #7 Bemidji State (Dec 10, 2011 at Bemidji, Minn.) ».
  8. a et b (en) « Wisconsin's Knight, Minnesota State's Altmann, St. Cloud State's Friend Named WCHA Women's Players of the Week », WCHA, .
  9. (en) « Wisconsin Women's Hockey 2011–12 Record Book ».
  10. (en) Jen Neale, « Hilary Knight on signing with NWHL's Boston Pride (Puck Daddy Interview) », Yahoo Sports,
  11. (en) Kyle Scott Clauss, « Q&A with Boston Pride's Hilary Knight on Making History in the NWHL », Boston Magazine.
  12. (en) « Pride take Game 1 of Isobel Cup Finals in OT », SI.com,‎ (lire en ligne).
  13. (en) « That's What She Said: NWHL Star Hilary Knight », espnW,‎ (lire en ligne).
  14. (en) « NWHL Stars Shine Bright in Pittsburgh », NWHL, (consulté le 16 février 2017)
  15. (en) « MEDIA ADVISORY: AMERICAN SUPERSTAR HILARY KNIGHT TO PLAY FOR MONTREAL », sur thecwhl.com, (consulté le 9 mars 2018)
  16. Richard O'Brien, « Meet the new Team USA », The Record: Kitchener, Cambridge, Waterloo,‎ , E6
  17. « 23: Hilary Knight » [archive du ], sur UWBadgers.com
  18. Andrew Podnieks, « USA Wins Women's Gold: Golden Bounce As Hilary Knight Scores Overtime Winner » [archive du ], IIHF,
  19. « U.S. Women's National Team Shuts Out Russia, 12–0, at 2011 Women's IIHF Twelve Nations Invitational Tournament Series » [archive du ], USA Hockey,
  20. Ted Ryan, « U.S. Women Rout Canada 9–2 at World Championship », NHL,
  21. Martin Merk, « Three Honours for Schelling », IIHF,
  22. a b et c (en) « Never any doubt: U.S. returns to final » (consulté le 14 avril 2019)
  23. (en) « Hilary Knight hockey statistics & profile », sur The Internet Hockey Database (consulté le 26 août 2018) .
  24. (en) « Hilary Knight », sur Eliteprospects.com
  25. « Badger Forward Honored in Hometown with Hilary Knight Day » [archive du ], sur UWBadgers.com,
  26. « League Head Coaches Select Defending National Champion Minnesota Duluth to Win WCHA in 2010–11 », WCHA,
  27. « Wisconsin's Knight, Dronen and Packer Named WCHA Women's Players of the Week », WCHA,
  28. « Eight WCHA Players Among Nominees for 2011 Patty Kazmaier Memorial Award », WCHA,
  29. « Women's Division I Old Time Hockey All-Americans Announced », American Hockey Coaches Association,
  30. « Tomcikova named MVP » [archive du ], IIHF,
  31. « Knight named USOC's Athlete of the Month » [archive du ], sur UWBadgers.com, (consulté le 24 mars 2016)
  32. « 2011 Four Nations Cup », sur usawomenshockey.com (consulté le 24 mars 2016)
  33. « Badgers Draw Season to a Close with Team Banquet », sur UWBadgers.com, (consulté le 24 mars 2016)
  34. Lucas Aykroyd, « Knight Named MVP », sur IIHF 2015 Ice Hockey Women's World Championship (consulté le 24 avril 2015)
  35. (en) « Media all stars » [PDF], sur stats.iihf.com, (consulté le 15 avril 2019)

Liens externes[modifier | modifier le code]

(en) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « Hilary Knight (ice hockey) » (voir la liste des auteurs).