Champagne Chanoine Frères

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Champagne Chanoine Frères
Création 1730
Dates clés 8 mars 1984 : immatriculation de la société actuelle au registre du commerce et des sociétés
Fondateurs Jacques-Louis et Jean-Baptiste Chanoine
Siège social Reims
Direction Franck Coste depuis novembre 2018
Activité Fabrication de vins effervescents (APE 1102A)
Produits Chanoine, Tsarine
Société mère Lanson-BBC
Effectif 36 en 2018
SIREN 329 165 344
Site web champagnechanoine.com

Chiffre d'affaires 60 306 500 € en 2018
Résultat net 2 279 800 € en 2018[1]

Chanoine Frères est la deuxième plus ancienne maison de Champagne (fondée en 1730 à Épernay, soit un an après Ruinart). Aujourd'hui elle appartient au groupe Lanson-BCC. Sa production est de 3,5 millions de bouteilles par an (dont 500 000 pour la marque Tsarine)[2].

Histoire[modifier | modifier le code]

La famille Chanoine est l'une des plus vieilles familles d'Épernay.

Dès 1730, sous le règne du roi Louis XV, Jacques-Louis et Jean-Baptiste Chanoine y établissent une maison de commerce de vins de Champagne sous la raison sociale Chanoine Frères.

C'est également en 1730 que Messieurs Chanoine Frères obtiennent de la ville d'Épernay l'autorisation d'y creuser la première cave à Champagne.

Les deux frères Chanoine sillonnent l'Europe et développent ainsi une solide clientèle.

En hommage à la Russie des Tsars, principal marché étranger du champagne au XIXe siècle, Chanoine Frères a créé la Cuvée Tsarine.

Famille Chanoine[modifier | modifier le code]

La généalogie de la famille Chanoine a été publiée dans le Recueil généalogique de la bourgeoisie ancienne d'André Delavenne (1956, S.G.A.F. Paris).

Les membres de cette famille se sont illustrés dans le négoce des vins de Champagne ainsi que dans l'armée :

  • Jean Louis Chanoine (1787-1872), négociant de vins de Champagne, conseiller général de la Marne et maire d'Épernay de 1840 à 1848 ;
  • Général Jules Chanoine (1835-1915), conseiller général de la Marne et ministre de la guerre en 1898 ;
  • Jacques Chanoine (1882-1944), général mort pour la France.

Gamme de produits[modifier | modifier le code]

Cuvée de prestige[modifier | modifier le code]

  • Tsarine

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]