Château de la Combe (Irigny)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Château de la Combe.

Château de la Combe
Image illustrative de l’article Château de la Combe (Irigny)
Château de la Combe, vue générale.
Type château
Destination actuelle Propriété privée
Protection non
Coordonnées 45° 40′ 10″ nord, 4° 49′ 02″ est[1]
Pays Drapeau de la France France
Département Rhône
Commune Irigny
Géolocalisation sur la carte : France
(Voir situation sur carte : France)
Château de la Combe
Géolocalisation sur la carte : métropole de Lyon
(Voir situation sur carte : métropole de Lyon)
Château de la Combe

Le château de la Combe est situé sur la commune d'Irigny, dans la métropole de Lyon en région Auvergne-Rhône-Alpes.

Description[modifier | modifier le code]

  • Le château comprend un grand bâtiment carré de deux étages auquel s'adosse un pavillon de forme rectangulaire de même hauteur prolongé d'une construction plus basse. Cet ensemble, auquel s'ajoutent, côtés sud ouest et nord ouest, un mur et deux petits pavillons (qui encadrent l'entrée actuelle), délimite une cour intérieure.
  • La tour d'angle de faible diamètre surmontée d'une toit conique a été construite au XIXe siècle par les Bizouard de Montille qui font également modifier les toitures et réaliser des décors sur les poutres.
  • Côté jardin, la façade comprend un avant-corps à peine saillant surmonté d'un fronton triangulaire.
  • Deux corps de ferme rectangulaires se dressent vers le sud est, autour d'une autre cour, l'un en retour d'équerre du pavillon déjà cité, l'autre en retour d'équerre de la construction basse.

Historique[modifier | modifier le code]

Au début du XVIIIe siècle, Jean Pierre Croppet, seigneur d’Irigny, fit construire ce nouveau château sur les anciennes terres des archevêques de Lyon. En 1737, Jean-Baptiste Louis Croppet de Varissan, dernier de sa famille à porter le titre de seigneur d'Irigny, épouse Marie-Anne Hesseler. En 1764, la fille des précédents, Marie Gabrielle, épouse Jacques Catherin Leclerc du Fresne de la Verpillière, qui est le dernier seigneur d'Irigny.

Au XIXe siècle, divers propriétaires se succèdent: les Rivat, puis les Gournaud, et, en 1870, les Bizouard de Montille

En 1920, le château est acheté par l’industriel Antoine de Goiffon.

De 1998 à 2010, le château de la Combe a servi de cadre de tournage à la série de France 3 Louis la Brocante. Le « Terrier », c'est-à-dire la maison et la brocante du personnage principal, était installé dans les dépendances du château, tandis que le château lui-même servait aux prises de vue pour le couvent et pour le château du comte de Montalenvert. Un changement de propriétaires puis la transformation des bâtiments en appartements a obligé la production à quitter les lieux, et à installer un « nouveau Terrier » au château de Noailleux à Cailloux-sur-Fontaines[2],[3].

Armoiries[modifier | modifier le code]

  • Croppet: d'or à trois quintefeuilles d'azur.
  • Bizouard: d'azur, à deux chevrons d'or, posés en chef, et un lion de même en pointe, avec la devise : Ense et Toga.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Chronique d'Irigny, village du Lyonnais, par Yves Chauvin (1996).

Lien externe[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :