Château de Verteuil (Lot-et-Garonne)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Château de Verteuil
Image illustrative de l’article Château de Verteuil (Lot-et-Garonne)
Début construction XVe siècle
Fin construction XVIIe siècle
Destination initiale Château
Propriétaire actuel Personne privée[1]
Protection Logo monument historique Inscrit MH (1996)
Coordonnées 44° 27′ 52″ nord, 0° 24′ 55″ est[2]
Pays Drapeau de la France France
Anciennes provinces de France Agenais
Région Nouvelle-Aquitaine
Département Lot-et-Garonne
Commune Verteuil-d'Agenais
Géolocalisation sur la carte : Lot-et-Garonne
(Voir situation sur carte : Lot-et-Garonne)
Château de Verteuil
Géolocalisation sur la carte : Aquitaine
(Voir situation sur carte : Aquitaine)
Château de Verteuil
Géolocalisation sur la carte : France
(Voir situation sur carte : France)
Château de Verteuil

Le château de Verteuil a été construit à Verteuil-d'Agenais, dans le département de Lot-et-Garonne.

Histoire[modifier | modifier le code]

La première mention du "castrum" de Verteuil date de 1259. À cette date il est réparti entre plusieurs coseigneurs appartenant aux familles de Caumont et de Pins.

Le château primitif était un château sur motte autour duquel s'est développé le village.

La seigneurie appartenait aux d'Albret en 1390. Il est sorti en ruine de la guerre de Cent Ans. Les vestiges médiévaux se trouvent sur un escarpement rocheux, retaillé et maçonné par endroits formant une première enceinte d'environ 80 mètres de diamètre.

La seigneurie est donnée à Arnaud de Caumont, seigneur de Lauzun, en 1460. Celui-ci a donné la maison noble de Roquepiquet en 1470 à Mathurin de Gervain. La tour heptagonale voûtée d'ogives située au nord-ouest, reliée à une courtine, date probablement de la fin du XVe siècle.

Le corps de logis principal, situé au sud-est, a été construit par la famille de Caumont à la fin du XVIe siècle ou au début du XVIIe siècle.

Le corps de logis ouest a été restauré en 1839 pour en faire une école.

L'ensemble du bâtiment était abandonné en 1996.

L'aile construite à la fin du XVIe siècle ou au début du XVIIe siècle a été restaurée, rebaptisée Château des Vallons et transformée en hôtel[3].

Le château a été inscrit au titre des monuments historiques le [1],[4]

Architecture[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Jacques Gardelles, Les châteaux du Moyen Age dans la France du Sud-Ouest : la Gascogne anglaise de 1216 à 1327, p. 232, Arts et Métiers graphique (Bibliothèque de la Société française d'archéologie, no 3), Paris, 1972

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]