Château de Saint-Julien d'Empare

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Château de Saint-Julien d'Empare
Image dans Infobox.
Présentation
Type
Destination actuelle
Habitation
Construction
XIVe siècle
Propriétaire
Privée
Patrimonialité
Localisation
Pays
Région
Département
Commune
Coordonnées
Localisation sur la carte de France
voir sur la carte de France
Red pog.svg
Localisation sur la carte de Midi-Pyrénées
voir sur la carte de Midi-Pyrénées
Red pog.svg
Localisation sur la carte de l’Aveyron
voir sur la carte de l’Aveyron
Red pog.svg

Le château de Saint-Julien d'Empare est un château situé à Capdenac-Gare, en France[1].

Description[modifier | modifier le code]

Le château construit au Moyen Âge était à l’origine constitué d’un corps central entre quatre tours d’angle, dont trois subsistent aujourd'hui. Ces tours portent encore des éléments architecturaux qui rappellent leur caractère fortifié. (corbeaux, meurtrières, etc.). L’ouvrage était entouré de fossés aujourd’hui comblés, mais dont la trace subsiste encore à l’ouest du site.

L’édifice a été profondément modifié au XVIIIe siècle : suppression du corps central d’origine et d’une tour, construction de l’actuel corps central entre la tour nord et la tour sud.

En langue occitane, l’appellation des lieux exprime une vocation protectrice et défensive.

Localisation[modifier | modifier le code]

Le château est situé sur la commune de Capdenac-Gare, dans le département français de l'Aveyron.

Historique[modifier | modifier le code]

Construit au XIVe siècle, il fut par la suite propriété des seigneurs d'Empare durant plusieurs siècles.

Le château fut reconstruit en 1762 dans le style Renaissance, puis confisqué à la Révolution et revendu comme bien national.

Le château et la ferme du château furent acquis en 1795 par Martial Bataillou. La famille Batallou exploita la ferme comme magnanerie et le château fut longtemps utilisé comme annexe agricole. Le bâtiment a fait l’objet, depuis 1970, d’importants travaux de restauration et mise en état d’habitabilité.

L'édifice est inscrit au titre des monuments historiques en 1977[1].

message galerie Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Annexes[modifier | modifier le code]

Liens internes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]