Château de Moulbaix

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Château de Moulbaix,
image illustrative de l’article Château de Moulbaix
Période ou style style néo-Tudor
Architecte Désiré Limbourg
Début construction 1860
Propriétaire initial du Chasteler de Moulbaix
Propriétaire actuel d'Ursel
Protection Icône du bouclier bleu apposé sur un immeuble classé de la Région wallonne Patrimoine classé (2000, no 51004-CLT-0042-01)
Coordonnées 50° 36′ 21″ nord, 3° 42′ 50″ est
Pays Drapeau de la Belgique Belgique
Région Drapeau de la Région wallonne Région wallonne
Province Drapeau de la province de Hainaut Province de Hainaut
Commune Ath

Géolocalisation sur la carte : Belgique

(Voir situation sur carte : Belgique)
Château de Moulbaix,

Le château de Moulbaix (aussi château du Chasteler ou château de la Forêt) est un château laissé à l'abandon depuis 2005 , près du village de Moulbaix dans l'arrondissement d'Ath, en province de Hainaut (Région wallonne de Belgique). Le château pittoresque de style néo-Tudor fut conçu vers 1860 par l'architecte athois Désiré Limbourg. Incendié et restauré en 1889, le château fait partie d'un domaine de 62 hectares, dont 2 hectares de parc paysager conçus par le paysagiste Louis Fuchs.

Le Château appartient à la famille Govaert. Il est classé mais en péril, l'abandon de la propriété attriste notamment les habitants de Moulbaix[1].

Château du Chasteler, un patrimoine inestimable laissé à l'abandon[2].

Historique[modifier | modifier le code]

Dès la fin du Moyen Âge, la famille du Chasteler possède la plus grande partie du bourg de Moulbaix. Le château médieval est remplacé en 1860 par un imposant édifice néo-médiéval à l'anglaise (style néo-Tudor) dessiné par l'architecte athois Désiré Limbourg à la demande du marquis Oswald du Chasteler (1822-1865), descendant de l'ancienne famille hennuyère installée depuis la fin du Moyen Âge dans le village. Le château a remplacé un hostel de 1502. Il est implanté sur l'ancienne motte féodale avec basse-cour dont il subsiste quelques vestiges dans la propriété. Le château fut restauré sous la direction de Limbourg après un incendie.

Construit en brique et pierre de taille calcaire sur un soubassement en moellons de même nature, l'édifice de plan rectangulaire, flanqué de quatre tours d'angle renforcées de tourelles octogonales sur les quatre faces. Onze tours crénelées, percées de meurtrières ou de canonnières, s'ornent de faux mâchicoulis. Des échauguettes complètent le décor en façade. Le château compte 344 fenêtres. Le château est entouré d'un parc de 62 hectares dont 2 hectares de parc paysager dessiné par l’architecte de jardins Louis Fuchs (1814-1873), le créateur du Le Bois de la Cambre à Bruxelles.

Inoccupé depuis les décès du comte Aymard d'Ursel (1923-2005) et de la comtesse d'Ursel née Nadine de Spoelberch (1922-2007), le château et le parc ont été vendus aux enchères par leurs cinq enfants en janvier 2016.

Après une vente public en 2016, le château a été adjugé à la famille Govaert qui va débourser 3,725 millions d'euros pour prendre possession du château, ses abords et ses dépendances et diverses terres. La famille ne sait pas encore exactement ce qu'elle compte faire de ses nouveaux biens. ‟Nous avons acheté le château surtout pour les terres. On va voir maintenant quelles sont les options qui se présentent à nous pour exploiter le château. Nous sommes ouverts à toutes les propositions. Si on peut faire quelque chose pour la population locale, on le fera certainement.

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Château de Louvignies (1870) situé près de Soignies, Province de Hainaut. Propriété de la famille Villegas de Saint-Pierre par succession, le domaine du château fit l’objet d’une vaste et longue campagne de transformation et reconstruction au XIXe siècle, et particulièrement entre 1878 et 1885, une demeure de style éclectique - fort prisé à l’époque -, par l’architecte Désiré Limbourg et le paysagiste Louis Fuchs.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :