Château de Monthuchet

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Château de Monthuchet
Image illustrative de l’article Château de Monthuchet
La façade occidentale depuis le parc.
Période ou style Renaissance
Fin construction 1710
Propriétaire initial Bernard Pinon
Destination initiale Habitation
Propriétaire actuel ?
Destination actuelle Habitation
Coordonnées 48° 41′ 23″ nord, 2° 16′ 26″ est
Pays Drapeau de la France France
Région historique Hurepoix
Région Île-de-France
Département Essonne
Commune Saulx-les-Chartreux
Géolocalisation sur la carte : France
(Voir situation sur carte : France)
Château de Monthuchet

Le château de Monthuchet se situe dans la commune de Saulx-les-Chartreux, au cœur de l'ancienne province de Hurepoix, sur la rive droite de l'Yvette, dans le département français de l'Essonne et la région Île-de-France à dix-neuf kilomètres au sud-ouest de Paris.

Situation[modifier | modifier le code]

Localisation du château de Monthuchet dans l'Essonne.
Château de Monthuchet
Voir l’image vierge
Localisation du château de Monthuchet dans l'Essonne.

Le château de Monthuchet est situé à proximité du centre-ville de Saulx-les-Chartreux dans la région naturelle du Hurepoix. Construit en contrebas de la forêt du Rocher de Saulx, dans une plaine agricole, son parc est traversé du sud au nord par le ruisseau de Chauffour, affluent de la rivière l'Yvette en contrebas. Le corps principal est implanté au centre d'un vaste parc clos de mur d'une superficie de sept hectares, planté d'arbres communs et traversé par une pelouse d'est en ouest. Un bassin d'ornement de cent ares, alimenté par le ruisseau a été creusé à la limité nord du parc et un jardin potager est cultivé derrière les communs à proximité de la grille d'entrée nord.

L'histoire[modifier | modifier le code]

La construction fut entamée par Bernard Pinon, conseiller de la Grande Chambre du Roi qui fit défricher les terres, bâtir une demeure et aménager un parc. À sa mort en 1710, le domaine revint à la famille de Pracomtal, propriétaire du château de Villebon-sur-Yvette. En 1784, les religieux de l'ordre des Chartreux abandonnèrent leur propriété sur le village à Charles-Pierre Savalette de Magnanville mais récupéra le château jusqu'en 1785 où monsieur Savalette racheta l'entièreté du domaine.

À la Révolution, le château fut vendu comme bien national à monsieur Féron qui le vendit au marquis Jean Joseph Dessolles, général et pair de France. À sa mort, la succession établie au permit le retour des biens à sa fille de La Rochefoucault d'Estissac qui vendit le tout au général Louis Jacques Ruelle de Santerre.

Il revendit le château au graveur Antoine Coupé qui démantela le domaine.

En 1914, le château était partiellement démoli[1].

L'architecture[modifier | modifier le code]

Le château se compose d'un corps principal droit en brique de style renaissance, à six fenêtres, à un étage augmenté de combles mansardés. L'ensemble est couvert d'ardoise.

Il est complété d'une maison de maître et d'un corps de ferme en « L ».

Le parc, d'une superficie de sept hectares, est clos de murs et ouvert par deux grilles d'honneur en vis-à-vis, l'une au nord, la principale au sud. Il est paysagé, planté d'arbres et dispose d'une pelouse à l'ouest, agrémentée par un étang alimenté par le ruisseau de Chauffour. Au nord-est est aménagé un jardin potager.

Galerie[modifier | modifier le code]

Pour approfondir[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]