Famille de Pracomtal

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

La famille de Pracomtal est une ancienne famille subsistante de la noblesse française, originaire du Dauphiné, d'extraction chevaleresque et dont la filiation remonte au XIe siècle (parfois orthographiée Pracontal ou Précontal). Elle tire son nom de la terre de Pracomtal, près de Montélimar, dont elle est originaire et qu'elle quitta au XVIIIe siècle pour s'établir dans le Nivernais, au château de Châtillon-en-Bazois.

Blason[modifier | modifier le code]

  • Armes : d'or au chef d'azur, chargé de trois fleurs de lys du champ
  • Couronne : de marquis
  • Tenants : deux anges
  • Cimier : un lion de sable couronné d'or, issant et brandissant une épée


Étymologie[modifier | modifier le code]

Le nom de cette famille vient de la terre de Pracomtal qui était leur propriété mais leur nom s'écrivait Pracontal, ce n'est que la branche d'Ancône qui s'est fait appeler Pracomtal.

Devises[modifier | modifier le code]

Devise de la branche d'Ancône : "Partout vit Ancône"

Devise de la branche normande : "fallere nescio"

Descendants et membres notables[modifier | modifier le code]

Un certain nombre de membres de cette famille se sont illustrés dans la chevalerie, sur les champs de bataille, au service de la maison royale et de la France :

  • Foulques de Pracomtal, chevalier croisé, prit part de 1188 à 1191 à la troisième croisade et au siège de Saint-Jean-d'Acre.
  • Guigard de Pracomtal, noble seigneur, signa avec le Dauphin (futur Louis XI) en 1454 pour échanger des terres et biens contre la terre d'Ancône.
  • Imbert de Pracomtal, seigneur d'Ancône, fit hommage au roi François Ier de ses terres en 1541.
  • Jean de Pracomtal, seigneur d'Ancône, chef militaire durant les guerres de religion, commanda à Montélimar et fut tué en 1588 dans son château d'Ancône, assiégé par les troupes de Lesdiguières.
  • Armand, marquis de Pracomtal, maréchal de camp puis lieutenant général des armées du roi Louis XIV, chevalier de Saint Louis, gouverneur de Menin ; fut tué en commandant à la bataille de Spire en 1703. Marié à Catherine de Mornay, fille d'Henri de Mornay, marquis de Montchevreuil.
  • Léonor-Armand, marquis de Pracomtal, baron de Bernière, marquis du Breuil et de Luis, lieutenant du Roi en Nivernais.
  • Arnoul, marquis de Pracomtal (fils du précédent), sire de Chatillon-en-Bazois, baron de Bernière, marquis du Breuil et de Luis, lieutenant au régiment d'infanterie du Roi, guidon des gendarmes de la garde.
  • Antoine-Charles de Pracomtal (frère du précédent), guidon des gendarmes de la garde, maréchal de camp ; victime de la Révolution, il fut guillotiné en 1794.
  • Claude-Gabrielle de Pracomtal (née de Pertuis), dame d'honneur de Madame Victoire, fille du Roi Louis XV.
  • Léonor-Anne-Gabriel, marquis de Pracomtal, militaire, homme politique, membre de la chambre des députés de 1815 (la "chambre introuvable") à 1827.
  • Lucie de Pracomtal, épouse du chevalier de Quinsonas, décédée dans les oubliettes du château de Montségur sur Lauzon en 1715.
  • Arnaud et Henry, frères, et Alain de Pracomtal, morts pour la France (1914-1918).
  • Guillaume-Jean ("Guy") de Pracomtal (1883-1973), chevalier de la Légion d'honneur, croix de guerre 1914-1918 et frère d'Alain qui précède, écuyer du Cadre Noir de Saumur, a été président de la Société des Steeple-Chases de France, ancienne instance dirigeante des courses d'obstacles.
  • Alain de Pracomtal, officier de la Légion d'honneur, fils du précédent, chef d'entreprise, a été gérant puis président du Cognac Hennessy de 1966 à 1992.

Descendants de la branche normande[modifier | modifier le code]

  • Louis II de Pracontal, lieutenant civil d'Avranches, émigra en Normandie à la suite de la nomination de son beau-père Hugues de Chavannes nommé gouverneur du Mont-Saint-Michel par Louis XI ; il fut suivi par son frère Raimon de Pracomtal.
  • Jean de Pracontal, petit-fils du précédent, premier chirurgien barbier du roi, est entré au service d'Ambroise Paré qui lui enseigna la barberie-chirurgie. Il servit Henri Duc de Guise.
  • Robert de Pracontal, lieutenant-général du bailliage d'Avranches.
  • Georges Louis de Pracontal, officier au régiment de Penthièvre.
  • Georges-Marie de Pracontal, comte de Pracomtal, fils du précédent.
  • Athanase de Pracomtal, vicomte de Pracomtal, propriétaire de l'usine de Bourberouge.
  • Jacques de Pracontal, chevalier de l'ordre de Saint-Louis, capitaine des grenadiers.
  • Louis-Joseph-Jacques de Pracontal, comte de Pracomtal, adjoint de Joseph Frain, maire d'Avranches pendant la Restauration.
  • François de Pracontal, soldat au 136ème régiment, mort à 22 ans au cours d'une patrouille le 9 septembre 1914 à Charleville dans la Marne.
  • Guy de Pracontal, général dans l'armée française, commandeur de l'ordre de la Légion d'honneur.
  • Jean de Pracontal(1893), fils du précédent, lieutenant-colonel d'infanterie, chevalier de l'ordre de la Légion d'honneur, croix de guerre(1939-1945), a fait ses classes à Saint-Cyr.

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Grand Armorial ou registre de la noblesse de France, registre troisième, d'Hozier, Firmin Didot, 1752
  • Armorial du Dauphiné, Rivoire de la Bâtie, 1867
  • Histoire généalogique des familles [...] de Pracomtal, volume III, Guy Allard, Grenoble, 1680
  • Biographie du Dauphiné, tome 2e, Adolphe Rochas, Charavay éditeur, 1860
  • Dictionnaires et annuaires de la Noblesse de France
  • Mémoires du duc de Saint-Simon
  • Mémoires du marquis de Sourches sur le règne de Louis XIV
  • Galeries historiques du Palais de Versailles, tome VI, Imprimerie Royale, 1844
  • Archives parlementaires