Château de Charnailles

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Château de Charnailles
Château de Charnailles.JPG
Château de Charnailles.
Présentation
Type
Localisation
Pays
Région
Bourgogne
Département
Saône-et-Loire
Commune
Jambles
Coordonnées

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Point carte.svg

Géolocalisation sur la carte : Bourgogne-Franche-Comté

(Voir situation sur carte : Bourgogne-Franche-Comté)
Point carte.svg

Géolocalisation sur la carte : Saône-et-Loire

(Voir situation sur carte : Saône-et-Loire)
Point carte.svg

Le château de Charnailles est situé sur la commune de Jambles.

Description[modifier | modifier le code]

Ce château se situe sur une colline, en peu en dehors du bourg de Jambles, sur le hameau de Charnailles. Il est constitué avec l'édifice, d'une tour, d'un donjon et des vestiges de remparts[1]. Près de la grille d'entrée du château, il y a une borne seigneuriale de 1624[2]. Cette borne est classée au titre des monuments historiques depuis 1927[3].

Historique[modifier | modifier le code]

Ce château a longtemps appartenu à des seigneurs indépendants. Il a d’abord été la propriété de la famille Ciry (fin XVe siècle à fin XVIe siècle), puis de la famille Marloud (XVIIe siècle), puis de la famille de Jacques de Mucie (XVIIIe siècle)[4] et après le Premier Empire à M. Pagan-Thorin[1]. Il a aussi été confisqué après la Révolution française. Ce château a été rebâti au XIXe siècle[2].

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Marie-Anne Trémeau-Böhm, Givry et ses environs, JPM, , 400 p. (ISBN 2-84786-036-3)
  • La Saône-et-Loire. Les 573 communes, éditions Delattre, Granvilliers, 2006, 255 pages, (ISBN 2-915907-23-4)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Marie-Anne Trémeau-Böhm : Givry et ses environs, Jambles, p.  156
  2. a et b La Saône-et-Loire ; les 573 communes, Jambles, p. 111
  3. « Borne seigneuriale », notice no PA00113300, base Mérimée, ministère français de la Culture
  4. Marie-Anne Trémeau-Böhm : Givry et ses environs, Jambles, p.  155

Voir aussi[modifier | modifier le code]