Château de Champittet

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Château de Champittet
Image illustrative de l’article Château de Champittet
Début construction 1788
Fin construction 1791
Propriétaire initial François-Louis-Frédéric Haldimand
Destination initiale Habitation
Propriétaire actuel Pro Natura
Destination actuelle Centre de protection de la nature
Protection Bien culturel d'importance nationale
Coordonnées 46° 47′ 01″ nord, 6° 39′ 57″ est
Pays Drapeau de la Suisse Suisse
Canton Drapeau du canton de Vaud Vaud
District Jura-Nord vaudois
Commune Cheseaux-Noréaz

Géolocalisation sur la carte : canton de Vaud

(Voir situation sur carte : canton de Vaud)
Château de Champittet

Géolocalisation sur la carte : Suisse

(Voir situation sur carte : Suisse)
Château de Champittet

Le château de Champittet, également appelé campagne de Champittet, est un château vaudois située sur le territoire de la commune de Cheseaux-Noréaz, en Suisse.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le domaine de Champittet, alors orthographié « Champ-Pittet » est acheté en 1777 par François-Louis-Frédéric Haldimand, bourgeois d'Yverdon-les-Bains et militaire dans l'armée britannique. L'année suivante, il y fait construire un château terminé en juin 1791, soit 5 mois après la mort de son propriétaire[1]. Le domaine passera ensuite entre plusieurs mains, dont, en 1831, Philippe-Joachim de Riguaud, marquis de Vaudreuil, qui y décède en 1850[2].

En 1979, l'association Pro Natura et la ligue vaudoise pour la protection de la nature achètent le bâtiment ainsi que les terrains environnant. Ils y développent un centre, inauguré en 1985, et « destiné à sensibiliser le public à la protection de la nature et de la Grande Cariçaie en particulier »[3], ainsi que la direction romande de Pro Natura, une exposition, un restaurant[4], un observatoire ornithologique, un jardin potager et un laboratoire permettant d'étudier les insectes[5].

Le bâtiment est inscrit comme bien culturel suisse d'importance nationale[6].

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Le château de Champittet », sur swisscastles.ch (consulté le 16 mai 2012)
  2. Schweizerisches Landesmuseum, Verband der Schweizerischen Altertumssammlungen, Gesellschaft für Schweizerische Kunstgeschichte, vol. 49, , p. 165 et 182
  3. « Histoire et architecture », sur www.pronatura-champ-pittet.ch (consulté le 16 mai 2012)
  4. « Histoire et histoire de Noréaz », sur www.nervo.ch/jm-barras/ (consulté le 16 mai 2012)
  5. « Grande Cariçaie et centre de protection de la nature », sur myswitzerland.com (consulté le 16 mai 2012)
  6. [PDF] L'inventaire édité par la confédération suisse, canton de Vaud

Annexes[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :