Aller au contenu

Château d'Oissy

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Château d'Oissy
Image illustrative de l’article Château d'Oissy
Entrée du château d'Oissy
Début construction fin du XVIIe siècle
Fin construction première moitié du XVIIIe siècle
Destination initiale résidence privée
Propriétaire actuel personne privée
Protection Logo monument historique Inscrit MH (2001, portail d'entrée, deux pavillons, vestiges du château, jardin, parc et canal)
Coordonnées 49° 54′ 23″ nord, 2° 03′ 00″ est
Pays Drapeau de la France France
Province Picardie Picardie
Région Hauts-de-France
Département Somme
Commune Oissy
Géolocalisation sur la carte : Somme
(Voir situation sur carte : Somme)
Château d'Oissy
Géolocalisation sur la carte : Hauts-de-France
(Voir situation sur carte : Hauts-de-France)
Château d'Oissy
Géolocalisation sur la carte : France
(Voir situation sur carte : France)
Château d'Oissy

Le Château d'Oissy est une propriété privée située sur le territoire de la commune d'Oissy, dans le département de la Somme à l'ouest d'Amiens.

Le château d'Oissy fut construit essentiellement au XVIIIe siècle pour François II Trudaine, frère de François Firmin Trudaine, évêque de Senlis.

Par suite de l'émigration du dernier seigneur d'Oissy, le marquis de Valanglart, le domaine fut saisi, déclaré bien national et vendu en 1795.

Le château a été détruit par un incendie en 1946.

L'ensemble du domaine est protégé au titre des monuments historiques, depuis son inscription par arrêté du [1].

Caractéristiques

[modifier | modifier le code]

Il ne reste de ce qui constituait le domaine d'Oissy que la majeure partie du parc, les clôtures, le portail d'entrée et les murs du rez-de-chaussée du château.

Le château était élevé selon un plan rectangulaire, en brique et pierre avec un soubassement en grès. L'élévation se composait d'un étage sur un rez de chaussée assez élevé, surmonté d'un haut comble à la française. Côté cour, une aile en retour moins élevée comportait un seul rez de chaussée surmonté d'un comble mansardé.

Côté parc, le château dominait une longue perspective bordée d'arbres, prolongée par une pièce d'eau de forme rectangulaire, formant comme un canal.

Le canal est entouré des arbres du parc, fait rare car au XVIIIe siècle, les canaux étaient en général bordés de talus gazonnés. La pièce d'eau a gardé sa forme d'origine [1].

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes

[modifier | modifier le code]

Liens externes

[modifier | modifier le code]

  • Ressource relative à l'architectureVoir et modifier les données sur Wikidata :

Notes et références

[modifier | modifier le code]

Références

[modifier | modifier le code]
  1. a et b Notice no PA80000032, sur la plateforme ouverte du patrimoine, base Mérimée, ministère français de la Culture