Château Lacour de Saint-Agrève

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Château Lacour.

Château Lacour
Début construction 1592
Propriétaire initial Phélise d'Asseyne
Coordonnées 45° 00′ 36″ nord, 4° 25′ 11″ est[1]
Pays Drapeau de la France France
Région Rhône-Alpes
Département Ardèche
Commune Saint-Agrève

Géolocalisation sur la carte : Ardèche

(Voir situation sur carte : Ardèche)
Château Lacour

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Château Lacour

Le château Lacour est un château situé sur la commune de Saint-Agrève dans le département de l'Ardèche.

Situation[modifier | modifier le code]

Histoire[modifier | modifier le code]

La maison-grange de Lacour appartenant en propre à Phélise d'Asseyne fut transformée par elle en château : au dessus de la porte du donjon on peut lire l'inscription "CONSTRUCTA FUIT PER FELISA ASSENA DOMINA A DOMOSOLA ET ALIAS A.D.MDXCII", surmontée du blason de la famille de Maisonseule et de la date 1592; Phélise d'Asseyne était alors veuve de Christophe de la Gruterie auquel elle avait apporté en dot le château de Maisonseule[2].

Aux XVIIe et XVIIIe siècles furent construites des dépendances à usage de ferme. Le château fut remanié au XIXe siècle.

Vers 1965 le château Lacour est vendu à usage de colonie de vacances. Cette jolie colonie de vacances qui s'appelait Notre Dame des Mines et appartenait à la paroisse de Molières-sur-Cèze[3] fit construire un hangar masquant la vue du château depuis la route.

Une dépendance du Château Lacour a servi de discothèque (au nom éponyme) de 1980 à 2009 [4]. Pendant ces années-là de très nombreux concerts s'y sont tenus [5].

Architecture[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Site officiel de la discothèque Château Lacour

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Coordonnées trouvées sur Géoportail.
  2. Albin Mazon, Notes historiques sur Saint-Agrève, , p. 56
  3. « Molières-sur-Cèze : les jolies colonies de vacances d'autrefois », MidiLibre.fr,‎ (lire en ligne)
  4. « Le propriétaire de la discothèque annonce la fermeture », sur Le Dauphiné libéré, (consulté le 18 septembre 2017)
  5. ConcertsConcerts avant 2004