Salle de sport

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Centre de remise en forme)
Espace gym d'un centre de centre de remise en forme
Espace de musculation

Une salle de sport (aussi appelé centre de remise en forme, centre de fitness ou centre de gym) est un lieu où sont rassemblés des équipements permettant la pratique d'exercices d'activité physique.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le Gymnase Triat en mai 1856 (Musée des familles).

Vers 1849, un « gymnasium » est ouvert au public à Paris, au 55 de l'avenue Montaigne, par un certain Hippolyte Triat (1812-1881)[1], espace dont il existe une représentation signée Édouard-Antoine Renard[2],[3].

La première salle de sport voi le jour en 1936 à Oakland aux états-unis par Jack Lalanne, qui est considéré comme l'inventeur du fitness.[4] D'autre salle de sport ouvrirons par la suite, comme le « health club » à Santa Monica, en Californie, en 1947[5].

Concept[modifier | modifier le code]

Ces centres disposent généralement d'un espace de musculation, où on trouve des haltères, des barres à disques et des machines d'exercice physique, et d'un « espace cardio » dédié aux exercices d'aérobic, avec des ergomètres (tapis roulant, vélo d'intérieur, rameur, etc.). Certains centres offrent en plus l'accès à une piscine, à des cours de squash ou encore à des terrains de boxe.

Ils proposent souvent des cours collectifs conduits par un instructeur employé par le centre.

Salles[modifier | modifier le code]

De nombreuses salles de sport sont présentes sur le territoire français.

Salles Création Nombre de salles Commentaire
Basic-Fit 2004 (2014 en France) 500 Salle de sport à bas prix
L'Orange Bleu 1996 (2004 en chaîne) 380 Met l'accent sur l’accompagnement, avec présence de coaches et ostéopathes
KeepCool 2002 260 Met l'accent sur une composante social
Fitness Park 2009 220 Avec un parc de machines de dernière génération
On Air 1995 21
EasyGym 2011 (2018 en France) 20 Volonté de rendre le sport facile d'accès

Références[modifier | modifier le code]

  1. Biographie de Triat, in La Culture physique, Paris, septembre 1912 — sur Gallica.
  2. « Le Gymnase Triat » (1856), Collections du musée national de l'Éducation, notice du catalogue numérique en ligne.
  3. (en) « The Evolution of Health Clubs », Club Industry,
  4. LIBERATION, « L'inventeur du fitness est mort à 96 ans », sur Libération (consulté le )
  5. (en) Scott Roberts, The business of personal training, Human Kinetics, , 134 p. (ISBN 978-0-87322-605-9, lire en ligne)

Voir aussi[modifier | modifier le code]