Censeur (Venise)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant la Vénétie
Cet article est une ébauche concernant la Vénétie.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Le censeur (en latin censor; en Vén.: censòr) était à l'origine un magistrat romain.

Rôle du censeur[modifier | modifier le code]

La République de Venise en comptait deux. Leur juridiction s'étendait sur :

  • les mœurs des particuliers ;
  • les brigues, faites par les nobles au Broglio, pour obtenir des charges ;
  • le paiement des gages ;
  • sur les larcins des valets et servantes ;
  • sur les gondoliers, bouchant le passage du canal du palais des doges ;
  • l'artisanat du verre.

Lorsqu'un criminel est interrogé par la quarantie criminelle, un des censeurs y assiste toujours, avec un juge de nuit al Criminal et l'Avogador qui le poursuit: il constituent le Colleggietto Criminale.

Les censeurs ont une charge de 16 mois. Ils vont au Sénat avec voix délibérative. Ils siègent portant une veste violacée.