Catherine de Pallanza

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Bienheureuse Catherine de Pallanza
Image illustrative de l'article Catherine de Pallanza
Bienheureuse, fondatrice
Naissance 1437
Pallanza
(actuellement Verbania)
Décès
Varèse
Nom de naissance Morigi
Nationalité Flag of Italy.svg Italien
Ordre religieux Congrégation des moniales ermites de saint Ambroise (fondatrice)
Vénéré à Sacro Monte de Varese
Béatification 16 septembre 1769
par Clément XIV
Vénéré par l'Église catholique romaine
Fête 6 avril
Attributs Habit de religieuse avec fleur de lys

Catherine de Pallanza (Pallanza, 1437 - Varèse, ) est une religieuse italienne fondatrice des sœurs ermites de saint Ambroise ad Nemus et reconnue bienheureuse par l'Église catholique.

Biographie[modifier | modifier le code]

Catherine naît à Pallanza sur les rives du Lac Majeur, très tôt elle perd toute sa famille lors d'une épidémie. Vers l'âge de vingt ans, profondément émue par un sermon sur la Passion du Christ, elle se prosterne devant un crucifix et consacre sa virginité à Dieu. Peu de temps après, elle a une vision du Christ crucifié qui lui demande de se vouer à la prière au sanctuaire de Santa Maria del Monte.

Catherine se rend sur les lieux pour y vivre en ermite et se consacre à la Passion du Christ. Environ quatre ans après, elle est rejointe par la bienheureuse Julienne Puricelli. Leur vie de prière et de pénitence suscite une grande admiration et de nombreuses jeunes filles suivent leur exemple, une communauté religieuse se forme sous sa direction. Elle meurt de la peste le . Sur son lit de mort, Catherine reçut un crucifix qu'elle baisa et dit : « Je vois mon bien-aimé Crucifié. »

Culte[modifier | modifier le code]

Catherine de Pallanza est béatifiée le par le pape Clément XIV. Elle repose dans la chapelle des religieuses ermites sur le mont sacré du Rosaire à Varèse près du corps de sa disciple, la bienheureuse Julienne Puricelli.

Sources et références[modifier | modifier le code]

  • Site santi beati

Notes et références[modifier | modifier le code]