Cathédrale de la Sainte-Trinité de Port-au-Prince

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

18° 32′ 48″ N 72° 20′ 19″ O / 18.5467346, -72.3386514

Fresque de Castera Bazile représentant le baptême du Christ.

La cathédrale de la Sainte-Trinité de Port-au-Prince est le principal lieu de culte de l'Église épiscopale d'Haïti, qui forme l'un des 110 diocèses de l'Église épiscopale des États-Unis (province II). Elle se trouve à Port-au-Prince, capitale d'Haïti, à l'angle des rues Monseigneur-Guilloux et Pavée.

Construite au début des années 1950, elle fut entièrement détruite lors du tremblement de terre du 12 janvier 2010. Elle présentait une décoration originale d'art naïf constituée de fresques murales de l’abside et des nefs latérales réalisées par plusieurs peintres haïtiens tels que : Philomé Obin, Castera Bazile, Rigaud Benoit, Gabriel Leveque, Adam Leontus, Wilson Bigaud, Jasmin Joseph et Préfète Duffaut.

En mars 2011, Olsen Jean Julien et Richard Kurin, respectivement directeur du Centre de sauvetage de biens culturels et sous-secrétaire de la Smithsonian Institution annonçaient la reconstruction prochaine de la cathédrale, à laquelle sera associé un mémorial[1].

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Haiti-Séisme : Vers la reconstruction de la cathédrale Sainte-Trinité de Port-au-Prince », sur Alterpress (consulté le 15 mars 2011)

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]