Bibliothèque nationale d'Haïti

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Bibliothèque nationale d'Haïti
Image illustrative de l’article Bibliothèque nationale d'Haïti
Bibliothèque nationale d'Haïti
Présentation
Coordonnées 18° 32′ 48″ nord, 72° 20′ 32″ ouest
Pays Drapeau d'Haïti Haïti
Ville Port-au-Prince
Adresse 193, rue du Centre
Fondation 1939
Géolocalisation sur la carte : Haïti
Bibliothèque nationale d'Haïti

La Bibliothèque nationale d'Haïti (BNH), sise au 193 de la rue du Centre à Port-au-Prince, est la bibliothèque nationale de la République d’Haïti. Inaugurée en 1940, elle comporte plus de 60 000 ouvrages repartis en 10 thèmes. Dépositaire du dépôt légal, cet établissement public est l'un des plus grands répertoires bibliographiques d'Haïti.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le 11 septembre 1939 marque la pose de la première pierre de la Bibliothèque nationale d'Haïti, sur le site de l'ancien[1] Sénat, rue du Centre. Sous le haut patronage du président Sténio Vincent, la cérémonie d'inauguration a eu lieu le 26 mars 1940. Depuis 1995, la Bibliothèque nationale d'Haïti est placée sous la tutelle du Ministère de la Culture. Ce patrimoine écrit est membre de l'Association of Caribbean University, Research and Institutional Libraries (ACURIL[2]) et de la Banque internationale d'information sur les États francophones (BIEF[3],[4]).

Missions[modifier | modifier le code]

La Bibliothèque Nationale d'Haïti a deux missions:

  1. La conservation du patrimoine littéraire qui concerne la collecte, la conservation et la diffusion du patrimoine littéraire de la nation haïtienne.
  2. La lecture publique via laquelle la BNH assure la diffusion des documents reçus en dépôt.

Services[modifier | modifier le code]

La Bibliothèque Nationale d'Haiti (BNH) offre:

  • Le dépôt légal : la BNH assure la gestion du dépôt légal dont le service a été créé en vertu de l'article 16, du décret du 15 octobre 1984. Dans ses articles 18, 19, 20, 21, 22, 23 et 24, ce décret fait obligation aux producteurs de documents de déposer cinq exemplaires de chaque œuvre à la BNH comme contribution au patrimoine littéraire. Ce service est accrédité par l'Agence internationale de l'ISBN[5] pour la communication des numéros d'ISBN et d'ISSN en Haïti.
  • L'ISBN / l'ISSN
  • La recherche sur commande

Activités[modifier | modifier le code]

Sur la liste des activités de la BNH figurent:

  • Conférence
  • Ateliers de formation
  • Exposition / vernissage
  • Colloque
  • Débat et causerie
  • Symposium
  • Vente signature

Fonctionnement et organisation[modifier | modifier le code]

Directions[modifier | modifier le code]

La BNH comprend trois directions:

  1. La Direction générale : chargée des relations publiques, elle gère les projets gouvernementaux liés au développement de l'institution.
  2. La Direction administrative : chargée de la gestion des ressources de l'institution, avec la comptabilité, elle élabore le budget annuel et gère les relations avec les entités financières étatiques.
  3. La Direction technique : chargée de proposer des politiques de développement et coordonne le suivi des projets gouvernementaux soumis à la Direction générale dans le cadre du développement de la bibliothèque.

Franceline Cadet Robas est à la tête de la Directrice Générale depuis le mercredi 30 août 2017[6].

Structure physique[modifier | modifier le code]

La Bibliothèque Nationale d'Haiti comporte deux salles de lecture, une salle de conférence, un espace pour les activités culturelles et quatre magasins (les monographies - les périodiques - les livres jeunesses et les fonds juridiques).

Annexes[modifier | modifier le code]

Conjointement à la construction de la bibliothèque de Port-au-Prince, cinq autres bibliothèques étaient en chantier dans cinq autres communes du pays:

Il y a 16 bibliothèques implantées dans 16 communes de la République d’Haïti.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Les sénateurs se réunissaient à l’École de la magistrature située sur la route de Frères à Pétion-Ville puisque le parlement était détruit lors du tremblement de terre du 12 janvier 2010.
  2. (en) « ACURIL news », sur acuril.org (consulté le 5 avril 2017)
  3. « Bibliothèques et archives d'Haïti », sur haiti-reference.com (consulté le 5 avril 2017)
  4. La Banque Internationale d'Information sur les Etats Francophones (BIEF) est créée à la Conférence des chefs d'Etat de 1986. Elle est rattachée à l'Agence de coopération culturelle et technique le 9 mai 1992, à titre de programme décentralisé. La BIEF est une agence intergouvernementale de la francophonie.
  5. « Agence internationale de l'ISBN », sur isbn-international.org (consulté le 6 avril 2017)
  6. « Le Ministre Limond Toussaint installe Franceline Cadet Robas comme nouvelle Directrice Générale de la Bibliothèque Nationale d’Haïti – Ministère de la Communication », sur www.communication.gouv.ht (consulté le 25 juillet 2018)

Liens externes[modifier | modifier le code]