Citadelle La Ferrière

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Citadelle Laferrière
Citadelle Laferrière.jpg
Vue depuis le pied de la citadelle La Ferrière
Présentation
Type
Forteresse
Démolition
1842 (séisme)
Localisation
Pays
département
commune
Coordonnées

La Citadelle La Ferrière est un ouvrage militaire construit au début du XIXe siècle à Milot en Haïti dans le département du Nord, par Henri Christophe. C'est la plus grande forteresse des Caraïbes : à 900 mètres d'altitude, elle se trouve à 15 km au sud de Cap-Haïtien, au sein du Parc National Historique - Citadelle, Sans Souci, Ramiers classé au patrimoine mondial de l'UNESCO depuis 1982. La forteresse pouvait abriter une garnison de 2000 hommes, 5000 en cas de nécessité.

Histoire[modifier | modifier le code]

La forteresse est construite après l'indépendance en 1804 pour défendre la partie nord de l'île d'Haïti contre un éventuel retour des Français. 20 000 personnes participent aux travaux de construction qui durent quatorze années. Il est à noter que 2000 de ces travailleurs périssent au cours de la construction. Ce « sang mélangé au mortier de l'édifice » est la cause de la solidité de la Citadelle, selon les guides touristiques haïtiens.

Les bâtiments ont été en partie détruits par le tremblement de terre de 1842. Des travaux de reconstruction, menés par l'Institut de sauvegarde du patrimoine national (ISPAN) ont permis de sauvegarder ce patrimoine.

Une plaque a été déposée vers 1990 pour rappeler aux Haïtiens visitant ce lieu que le roi Henri Ier, qui s'était suicidé le au palais de Sans-Souci, a été enterré en sa Citadelle. Ce lieu a une valeur patriotique importante aux yeux des Haïtiens.[réf. souhaitée]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :