Caspar van Wittel

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Caspar van Wittel
Caricatura de Van Wittel.png
Caricature vénitienne du peintre Gaspar van Wittel
Naissance
Décès
Activité
Maîtres
Enfant

Caspar van Wittel ou Gaspar van Wittel ou Caspar Adriaensz. van Wittel, appelé plus tard Gaspare Vanvitelli et Gasparo degli Occhiali, (1653, Amersfoort - 13 septembre 1736, Rome) est un peintre néerlandais du siècle d'or. Il est connu pour ses peintures de paysages, la plupart réalisées en Italie.

Biographie[modifier | modifier le code]

Caspar van Wittel est né en 1653 à Amersfoort aux Pays-Bas. Il apprend la peinture auprès de Thomas Jansz van Veenendaal pendant 4 ou 5 ans et ensuite auprès de Matthias Withoos pendant 7 ans, jusqu'au départ de Matthias d'Amersfoort. Ses premières œuvres ont été exécutées à Hoorn en 1672. Il est influencé par les peintres d'Amersfoort Jan van der Heyden et Gerrit Berckheyde.

Il quitte les Pays-Bas et s'installe à Rome avec sa famille vers 1675. Il se marie à Rome en 1697, et demeure dans cette ville la plupart du temps. De 1694 à 1710, il entreprend un tour d'Italie, et peint les environs des villes de Florence, Bologne, Ferrare, Venise, Milan, Plaisance et Naples. Il est considéré comme l'un des pères du védutisme italien[1].

Caspar van Wittel meurt à Rome en 1736. Son fils Luigi Vanvitelli devient un architecte renommé et porte le nom italianisé de son père.

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • Vérone, vue sur la rivière Adige à San Giorgio, Braida, huile sur cuivre, 38 × 45 cm, Collection privée, Vente Sotheby's 2005[2]
  • La Villa Médicis à Rome (1685), tempera sur parchemin, 29 × 41 cm, Galerie Palatine, Palais Pitti, Florence[3]
  • Vue du Ripa Grande à Rome (1690) , huile sur toile, 51 × 101 cm, collection privée, Vente Christie's 1997[4]
  • Le Château Saint-Ange vu du sud (v.1690-1700), huile sur toile, 87 x 115 cm, Londres, collection particulière ;
  • Vue de Florence (1694), huile sur toile, 103 × 133 cm, Galerie Palatine, Palais Pitti, Florence[3]
  • Vue du Golfe de Naples[5], Rijksmuseum, Amsterdam ;
  • Vue de Florence depuis la via Bolognese (v.1695), huile sur toile, 46 x 75 cm, Chatsworth, collection du duc de Devonshire ;
  • Vue de Venise à partir de l'île saint Georges (1697), huile sur toile, 98 × 174 cm, Musée du Prado, Madrid
  • Vue du Colisée et de l'arche de Constantin à Rome, huile sur toile, 49 × 108 cm, Collection privée, Robilant & Voena, Londres 2008[6]
  • L'Abside de Saint-Pierre (v.1711), huile sur toile, 57 x 111 cm, Londres, collection particulière
  • Rome, vue de l'abside de Saint Pierre de la vigne du Saint esprit (1712), huile sur toile, 56 × 110 cm, Collection privée, Vente Sotheby's 2003[7]
  • Vue de Rome entre Saint Pierre et le Vatican, de Prati di Castello, huile sur toile, 46 × 75 cm, Collection privée, Sotheby's 2004[8]
  • La Darse, huile sur toile, 45 x 98 cm, Londres, collection particulière ;
  • La Villa Aldobrandini à Frascati (v.1720-1775), huile sur toile, 98 x 174 cm, Rome, collection particulière ;


Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Philippon C, À l'origine d'un genre, la vedutta, Dossier del'art Hors-série no 18, septembre 2012, p. 10-11
  2. Vérone, Sotheby's 2005
  3. a et b Mina Gregori, Le Musée des Offices et le Palais Pitti : La Peinture à Florence, Editions Place des Victoires, (ISBN 2-84459-006-3), p. 555
  4. Ripa Grande, Christie's 1997 (Rkd)
  5. Œuvre de Caspar van Wittel au Rijksmuseum
  6. Colisée, Robilant 2008 (Rkd)
  7. Vue de saint Pierre, Sotheby's 2003
  8. Vue du Vatican, Sotheby's 2004 (Rkd)

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :