Caroline Amblard

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Caroline Amblard
Biographie
Naissance
Nationalité
Activités

Caroline Amblard (née le 4 février 1872) est une actrice, écrivaine, militante anarcho-syndicaliste et artiste française.

Biographie[modifier | modifier le code]

Actrice et écrivaine, Caroline Amblard est également la fondatrice de la troupe de théâtre social de Marseille. Elle est notamment la créatrice de la pièce antimilitariste, À Travers l’émancipation ouvrière, dont le développement se fait en un seul acte[1]. Cette pièce lui vaut une amende le 10 mars 1913 suite à un arrêt préfectoral interdisant la représentation de pièces antimilitaristes. Elle est responsable, jusqu'à la Grande Guerre, de la relation entre le théâtre social et la bourse du travail qui lui accordait son patronage officiel[2],[3].

Elle serait morte après 1929[4].

Engagement syndical[modifier | modifier le code]

Elle est membre du groupe anarchiste Causeries[réf. souhaitée], ouvrière marseillaise en papeterie[5]. Collaboratrice à l'organe de l'Union des chambre syndicales ouvrières UCSO, elle représente les typographes marseillaises aux conférences des bourses du travail tenues à Toulouse en octobre 1910.

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • Logique d'enfant
  • « Mère et fille », publié dans L'Ouvrier syndiqué du .

Références[modifier | modifier le code]

  1. Patrick Barrau et René Bianco, Le Théâtre social de Marseille, 1900-1914 (dactylographié), Centre International de Recherches sur l'Anarchisme, 1976, pp. 9, 16, 22, 26 et 59;
  2. dir, Renée Dray-Bensousan, Hélene Echinard Catherine Marand-Fouquet, Eliane Richard, Dictionnaire des marseillaises, Marseille, Gaussen éditions, , 398 p. (ISBN 978-2-356980-49-6), page ??
  3. Olivesi 2014.
  4. Caroline [née VALLIER [Dictionnaire des anarchistes]]
  5. Arch. Dép. Bouches-du-Rhône, M 6/3412, 3851 (rapport de police du 8 décembre 1912), 3860, 10810, 10826, 10827

Liens externes[modifier | modifier le code]