Carlos Victoria

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Victoria.
image illustrant la Floride image illustrant un écrivain image illustrant cubain
Cet article est une ébauche concernant la Floride et un écrivain cubain.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Carlos Victoria, né en 1950 à Camagüey (Cuba) et mort en exil en à Miami, est un écrivain cubain[1],[2].

Il fut contraint de quitter la faculté de lettres de La Havane et parvint à s'installer en Floride en 1980. Il travaille comme journaliste au Nuevo Herald de Miami. En 1984, il fonde avec Reinaldo Arenas et les frères Abreu la revue Mariel.

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • Sombras en la playa, Miami, 1992
  • Un pont dans la nuit (Puente en la oscuridad, Miami, 1994).
  • La Traversée secrète (La travesía secreta) Miami, 1994, 2001 (édition française)
  • Abel le magicien (La ruta del mago), Miami 1997, 1999 (édition française)

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]